Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Fête nationale : l’ENAM en pole position


Alwihda Info | Par - 22 Mai 2018 modifié le 22 Mai 2018 - 22:26

Le passage de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) au défilé de la fête nationale le 20 mai dernier à Yaoundé avait une forte charge symbolique, avec en tête la section Common Law.


Pour la quatrième fois de son existence, l’ENAM a défilé au boulevrad du 20 mai à Yaoundé.
Pour la quatrième fois de son existence, l’ENAM a défilé au boulevrad du 20 mai à Yaoundé.
L’une des réponses sociopolitiques et académiques apportées par le président de la République du Cameroun Paul Biya aux revendications de certains avocats anglophones a été la création de la section Common Law à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature de Yaoundé. Depuis quelques mois, la prestigieuse institution assure la formation de de cette section sous le contrôle du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative et du ministère de la Justice.
Pour marquer cela de manière solennelle, c’est par un carré spécial de cette section de l’ENAM que le défilé civil a été ouvert dimanche dernier au boulevard du 20 mai à Yaoundé devant le président Paul Biya, les grands corps de l’Etat et les invités spéciaux. Le bouquet d’honneur de la parade de l’institution comprenait un drapeau de la République, une pancarte indicatrice et un carré de la fanfare composé d’hommes et femmes qui symbolise la diversité et l’innovation.
Outre la fanfare, la grande innovation aura sans conteste été ce carré de la section Common Law, avec ses 36 hommes et femmes habillés en toges académiques. Le carré classique était composé de 144 hommes et femmes constitués des élèves des promotions « Peace and Unity » et « Solidarité africaine » issus des trois divisions de formation et également des élèves du ministère de la Défense (auditeurs de justice et greffiers) en formation initiale à l’ENAM. Il faut rappeler que les élèves de l’ENAM suivent pendant 45 jours une formation militaire assurée par le ministère de la Défense dans le cadre d’un partenariat bilatéral à Koutaba, Douala ou Ngaoundéré. Pour la quatrième fois de son existence, l’ENAM a exécuté avec brio une prestation au défilé qui rend hommage aux institutions incarnées par le président de la République. Ce dernier a eu à honorer l’ENAM d’une visite officielle le 1er décembre 2009, à l’occasion du cinquantenaire de la prestigieuse Ecole.
C’est donc sous le signe de la probité, de l’humilité et de l’excellence que les étudiants de l’ENAM ont donné de la voix à travers leur prestation remarquable au défilé du 20 mai 2018, consacrant ainsi les 46 ans de l’Etat unitaire. Cette prestation a d’ailleurs reçu les félicitations du président de la République, à travers une correspondance adressée au ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative. A titre de rappel, l’institution dirigée par Linus Toussaint Mendjana est un établissement public au sens de la loi du 12 juillet 2017 portant statut général des établissements publics.