Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : une "escalade injustifiée" après des violences au nord-est


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Septembre 2019 modifié le 3 Septembre 2019 - 00:36


Un véhicule de la Minusca patrouille dans le quartier PK5 de Bangui, le 8 avril 2018. FLORENT VERGNES / AFP
Un véhicule de la Minusca patrouille dans le quartier PK5 de Bangui, le 8 avril 2018. FLORENT VERGNES / AFP
L'UA, la CEEAC et la MINUSCA ont condamné lundi avec fermeté les affrontements survenus dimanche dans la ville de Birao, au nord-est de la RCA. Ils ont appelé à la "cessation immédiate" des combats "d'une rare violence", qui ont "occasionné des pertes en vies humaines et entrainé la fuite de milliers de civils".

Les affrontements ont eu lieu entre des éléments du Front populaire pour la renaisance de Centrafrique (FPRC) et du Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ).

Ces incidents sont" inacceptables et constituent une violation flagrante de l'accord de paix du 6 février 2019 qui stipule le rejet de la violence et le recours au dialogue et à la concertation pour le règlement des différends", indique le communiqué.

L'UA, la CEEAC -garants de l'accord de paix- et la MINUSCA regrettent cette escalade injustifiée qui intervient une semaine après la réunion de concertation de Bangui des 23 et 24 août. Ils dénoncent des destructions de maisons de populations civiles et l'incendie de kiosques au marché de Birao par des éléments armés.

Les communautés de la Vakaga et leurs dirigeants sont invités à résister à toute manipulation et à soutenir les efforts de paix.