Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Coopération Congo-Chine : l'axe Brazzaville-Pekin renforcé par la visite de travail de Wang Yang


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 13 Juin 2018 modifié le 13 Juin 2018 - 17:42

Brazzaville et Pékin ne cessent de multiplier les actes susceptibles de renforcer leur coopération. Le dernier en date est la visite de travail de 72 heures qu’a effectué M. Wang Yang, président du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), du 11 au 13 juin 2018, dans la capitale congolaise.


Denis Sassou N'Guesso et Wang Yang, au cours de leur échange.
Denis Sassou N'Guesso et Wang Yang, au cours de leur échange.
Avant de regagner son pays, le président du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois a échangé avec le président Denis Sassou N'Guesso. Rien a filtré de ce de tête à tête. Mais, il n'est pas exclu de penser que Wang Yang est allé faire le point de sa visite de travail au chef de l'Etat congolais et éventuellement projeter l'avenir de la coopération entre les deux pays et voir sans doute comment créer d'autres secteurs d'investissement dans le cadre du partenariat gagnant gagnant.

Avec cette visite de travail en terre congolaise du dirigeant chinois , l'axe Brazzaville- Pékin se renforce davantage. En témoigne l'accueil réservé à l'hôte chinois qui a été reçu, en grande pompe, à Brazzaville dans la soirée du 11 juin, par le président du Sénat, Pierre Ngollo.

Dès le lendemain, 12 juin, Wang Yang a entamé une série de rencontres avec les autorités congolaises notamment le premier ministre congolais, Clément Mouamba, les présidents de l’assemblée nationale, Isidore Mvouba et du Sénat, Pierre Ngollo.

Au cours de ses entretiens, Il a fait le point sur les grands axes de coopération entre le Congo et son pays. Wang Yang a également visité les projets développés au Congo avec l’appui du gouvernement chinois, à l’instar du complexe scolaire Révolution – Gampo Olilou à Ouenzé dans le 5ème arrondissement de Brazzaville qui est un don de la Chine au Congo et de la Banque Sino-congolaise pour l’Afrique (BSCA Bank) qui a été inaugurée en avril dernier à Brazzaville par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso.

La visite du président du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) s'inscrit dans un contexte marqué la tenue en septembre prochain, du forum sur la coopération entre l’Afrique et la Chine, à Beijing. Ce forum est une opportunité pour les deux parties de raffermir davantage leurs liens de coopération et d’amitié.

Ce contexte est aussi caractérisé par la crise économique que connait le Congo provoquée, notamment par la chute brutale des prix des matières premières notamment le pétrole dont les recettes constituent la base du budget du pays. Alors que certains lobbies politiques et économiques occidentaux souhaitent voir le Congo être abandonné par ses partenaires, la Chine elle, reste fidèle dans sa coopération avec le Congo. La visite de travail du président du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois est la preuve patente de cette fidélité et du soutien de la Chine au Congo.

Il est une autre image forte que dégage cette visite de Wang Yang à Brazzaville. En effet, élu le 14 mars dernier à la tête du 13ème comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois, Wang Yang a choisi le Congo comme première étape de sa première visite en Afrique. Comme lui, le président chinois Xi Jinping avait aussi en 2013 fait du Congo la première étape de la première visite qu’il effectuait en terre africaine juste après son élection à la tête de la Chine.

Il convient de signaler que la dernière visite d’une autorité chinoise à Brazzaville remonte en mai 2017. Le vice-ministre chinois en charge du Commerce, Qian Keming, avait en effet visité le Congo du 19 au 22 mai 2017 à Brazzaville. Le Congo et la Chine ont noué leurs relations diplomatiques en 1964. Depuis 2016, les deux pays sont liés par une coopération stratégique globale.

Wang Yang a quitté Brazzaville ce 13 juin , pour rallier l’Ouganda et le Kenya.