Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire : Le personnel de la Clinique Médicale La Chrysalide mobilisé pour un don de sang


Alwihda Info | Par - 20 Janvier 2019 modifié le 22 Janvier 2019 - 09:22


La clinique médiale La Chrysalide a mobilisé son personnel pour collecter des poches de sang, en vue de sauver des vies humaines. C’était, le 19 janvier dans ses locaux, sises à Abidjan-Yopougon.

Cette opération ouverte au grand public, qui s’est déroulée avec le concours du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a vu la participation de la mutuelle des agents de la polyclinique internationale de l’Indénié d’Abidjan-Plateau, conduite par son président, Ouattara Souleymane.

Selon Aké Alain, directeur général de ladite clinique, l’objectif de l’opération est de contribuer à l’approvisionnement de la banque de sang, face au déficit de poches de sang dont-elle est régulièrement confrontée.

« Nous sommes un établissement de santé privé. Et tout comme les autres établissements, nous sollicitons tout le temps le CNTS pour nos besoins en produits sanguins. Mais, nous constatons que le Centre éprouve beaucoup de difficultés liées au manque de poches de sang. Donc avons mobilisé et sensibiliser le dynamique personnel de la clinique Chrysalide qui a bien voulu accepter volontairement de donner son sang », a-t-il indiqué.

Avant de signifier : « A travers cet acte volontaire et bénévole, nous voulons sauver des vies humaines et  également traduire notre reconnaissance à la banque de sang qui se bat tant bien que mal, pour nous fournir des poches de sang, nécessaires au bien-être des patients ».

Avec cette première édition de don de sang, Aké Alain a annoncé son intention de perpétuer ce « geste noble » au sein de la clinique, pour venir en aide au CNTS et par conséquent soulager les malades.

Pour sa part, Dr Akatchi Edwige, médecin responsable du site de prélèvement du Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Yopougon, a, au nom du CNTS traduit sa reconnaissance à la clinique La Chrysalide,  pour  « l’acte bénévole de don de sang ».

Elle a ensuite relevé cette période choisie par l’ensemble du personnel de cette clinique est très opportune. Car dira-t-elle : « A l’approche des fêtes de fin d’année, il y a généralement moins de donneurs. Toute chose qui épuise le stock de poches de sang disponible. Et donc à partir de ce moment là, le besoin en produits sanguins devient criant ».

Dr Akatchi Edwige a, enfin lancé un appel à toutes les structures et les populations à emboiter le pas la clinique La Chrysalide, en vue de réduire le déficit, voire atteindre l’autosuffisance en produits sanguins.
 

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur