Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Guinée (Conakry) : Une épidémie de diphtérie fait une cinquantaine de morts dans le centre-est (OMS)


Alwihda Info | Par Peter Kum - 20 Octobre 2023


Depuis plusieurs semaines, la diphtérie, maladie infectieuse causée par la bactérie Corynebacterium diphtheriae, est en train de faire des victimes dans l’est de la Guinée.


Guinée (Conakry) : Une épidémie de diphtérie fait une cinquantaine de morts dans le centre-est (OMS)
L’agence sanitaire mondiale de l’ONU (OMS) a confirmé, mercredi 18 octobre 2023, l’apparition d’une épidémie de diphtérie en Guinée, qui a causé la mort d’une cinquantaine de personnes depuis juillet dernier dans la partie orientale de ce pays d’Afrique de l’Ouest.
 
Selon l’OMS, le ministère guinéen de la Santé l’a notifié le 5 septembre dernier, d’une flambée de diphtérie. Du 4 juillet au 13 octobre 2023, 538 cas ont été signalés dans la région de Kankan, dans le centre-est de la Guinée, a détaillé l’OMS.
 
« La préfecture de Siguiri est la plus touchée, avec 510 cas (95%). Sur les 363 patients admis dans les centres de traitement de Siguiri, 37 (10%) sont décédés. Les autres préfectures ayant rapporté des cas sont Mandiana (13 cas), Kankan (13 cas) et Kouroussa (2 cas).  Sur les 15 patients admis au centre de traitement de Kankan, 12 (80%) sont décédés », a détaillé l’OMS.
 
Les médias guinéens estiment que le gouvernement de la Guinée à travers l’agence nationale de sécurité sanitaire a certes communiqué sur l’existence de la maladie, « mais peu d’efforts sont fournis pour sauver les populations ». Et « des actions concrètes de sensibilisation tardent à venir, et les communautés ont peu d’informations sur la maladie qui continue de faire des victimes ».  
 
Kadiatou Baldé, cheffe de section Communication et Mobilisation Sociale au Programme élargi de vaccination (PEV) a souligné qu’«il y a effectivement un vaccin efficace dénommé PENTAVALENT et disponible au programme élargi de vaccination (PEV) et dans tous les centres de santé du pays. Un plan de riposte contre la diphtérie est élaboré au PEV ainsi et sera mis en œuvre au plus tôt ».
 
L’Institut Pasteur en Guinée a relevé que « la vaccination antidiphtérique est le seul moyen de contrôler cette infection grave. Le vaccin est composé de la toxine diphtérique purifiée et inactivée ». 
 
Selon l'agence onusienne, la couverture vaccinale par l’anatoxine diphtérique, tétanique et coquelucheuse (DTC3) était de 47% en 2022 en Guinée et est restée inférieure à 50% depuis 2014. « Ce taux est insuffisant pour atteindre la couverture de 80-85% nécessaire au maintien de la protection de la communauté », a-t-elle alerté, relevant que le risque de diphtérie est élevé en Guinée, compte tenu de la faiblesse chronique de la couverture vaccinale.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)