Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L'UNESCO et l'EAA annoncent 10 millions $ pour restaurer les écoles endommagées à Beyrouth


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Novembre 2020


Dégâts causés à l’église adventiste de Boucherieh à Beyrouth, au Liban, après l’explosion du 4 août 2020. © Rick McEdward/MENA
Dégâts causés à l’église adventiste de Boucherieh à Beyrouth, au Liban, après l’explosion du 4 août 2020. © Rick McEdward/MENA
L'UNESCO et l'Education avant tout (EAA) ont établi un partenariat pour une éducation de qualité au Liban qui comprend environ 10 millions de dollars pour reconstruire ou restaurer les écoles endommagées et remettre l'éducation sur les rails.  
 
"J'ai visité des écoles et des salles de classe en ruines à Beyrouth juste après l'explosion. Face à cette expérience traumatisante de perte pour les élèves, leurs enseignants et leurs familles, notre responsabilité est de rétablir l'apprentissage le plus rapidement possible et de reconstruire les écoles endommagées", a déclaré Stefania Giannini, sous-directrice générale de l'UNESCO pour l'éducation. 
  
L'explosion du port de Beyrouth, le 4 août, a causé de nombreux dégâts et fait de nombreuses victimes. Le secteur de l'éducation a été fortement touché, l'explosion ayant partiellement ou totalement détruit quelque 200 écoles à Beyrouth et dans les zones voisines.  L'ampleur des dégâts menace de perturber la nouvelle année scolaire et de priver de leur droit à l'éducation plus de 85 000 élèves libanais et non libanais inscrits dans ces écoles. 
 
Dans ce contexte, la directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a lancé "LiBeirut" pour mobiliser le soutien de la communauté internationale à cet effort de redressement. Le Bureau régional de l'UNESCO pour l'éducation dans les États arabes (UNESCO Beyrouth), qui a été mandaté par le ministère libanais de l'éducation et de l'enseignement supérieur pour diriger les efforts de réhabilitation des établissements d'enseignement, a lancé un partenariat avec la Fondation Éducation avant tout dans le cadre de son programme "Éduquer un enfant" (EAC).  
 
Le Dr Mary Joy Pigozzi, directrice exécutive du programme Educate A Child de la fondation Education Above All, a déclaré : "Depuis 2012, Education Above All soutient des projets au Liban aux côtés de ses partenaires, l'UNICEF et l'UNRWA, afin de permettre à plus de 17 600 enfants d'accéder à une éducation sûre et de qualité, pour qu'ils aient la possibilité de s'épanouir dans la vie. Aujourd'hui, nous sommes impatients de lancer un nouveau partenariat avec l'UNESCO au Liban pour réhabiliter les installations éducatives en ces temps extrêmement difficiles pour le pays et sa population". 
 
Pour le Dr. Hamed Al Hamami, Directeur du bureau de l'UNESCO à Beyrouth : "Cet effort est l'une des conditions de base pour garantir l'accès à l'éducation et une étape clé pour assurer la continuité de l'apprentissage".  
 
L'EAA et l'UNESCO ont uni leurs efforts, avec le soutien du Fonds du Qatar pour le développement (QFFD), pour réhabiliter 55 écoles, 20 centres d'EFTP et 3 universités à Beyrouth afin de garantir que l'apprentissage ne s'arrête jamais et de permettre aux enfants et aux jeunes de réaliser et de pratiquer leur droit à l'éducation.  Les engagements initiaux étant en place, les travaux ont déjà commencé dans environ 20 % des écoles. Ces écoles devraient rouvrir entre novembre 2020 et février 2021, en fonction de l'ampleur des dégâts.  

"En tant qu'agence des Nations unies désignée pour coordonner cet effort de réhabilitation, l'UNESCO s'est engagée à assurer un rétablissement rapide et complet de l'éducation. Grâce au partenariat entre la Fondation Education Above All et l'UNESCO, nous ferons en sorte que les élèves retrouvent le chemin des écoles réparées. C'est la promesse que nous faisons aux enfants et aux jeunes de Beyrouth", a déclaré Mme Giannini.  



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:36 Décès de la star du football Diego Maradona