Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Le Mali et le FIDA élaborent un nouveau programme d’options stratégique pour relever le défi des Objectifs du développement durable face aux changements climatiques


- 16 Mars 2020


International Fund for Agricultural Development (IFAD)

Le gouvernement du Mali et le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) (www.IFAD.org/fr) ont organisé le 5 mars 2020, à Bamako, un atelier pour formuler un nouveau Programme d'options stratégiques pour le pays basé sur les résultats (RB-COSOP) pour la période 2020-2024.

Cette rencontre intervient dans un contexte de sécheresse, de changements climatiques et de préoccupations sécuritaires où un nombre important de femmes, d'hommes et d’enfants en particulier ceux vivant dans les zones rurales sont concernés par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et dans un contexte ou l’État malien développe des politiques et des stratégies pour une réponse vigoureuse avec l’appui des partenaires techniques et financiers.

"Le Mali ne baissera jamais le bras. Ni lui, ni les autres pays du Sahel. Nous saignons mais nous vaincrons. Et nous avons encore besoin du FIDA pour nous aider à atteindre la masse critique, la plus value", avait déclaré Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali lors de l'ouverture de la 43e session du Conseil d'administration du Fonds international de développement agricole. "Les régions où l’agriculture a bénéficié d’investissements à long terme comme ceux du FIDA ont mieux résisté. Je félicite le FIDA pour les résultats obtenus et l'exhorte à œuvrer davantage dans le sens de leur consolidation".

Jean-Claude Sidibé, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Safia Boly, Ministre de la Promotion de l’investissement privé, des petites et moyennes entreprises et de l’entreprenariat national,  M’baranga Gasarabwe Représentante résidente du Système des Nations Unies au Mali et Jean Pascal Kaboré, Directeur pays du FIDA pour le Mali, ont ouvert cet atelier présidé par Moulaye Ahmed Boubacar,  Ministre de l’agriculture par ailleurs Gouverneur représentant le Mali au Conseil des Gouverneurs du FIDA .

L’atelier a été l’occasion d’engager le processus de formulation du RB-COSOP (2020-2024) afin d’identifier les axes stratégiques sur lesquels le FIDA concentrera son appui au Mali en s’alignant sur les priorités nationales définies dans le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2019-2024) et les autres politiques nationales.

Le RB-COSOP va déterminer le cadre directeur du partenariat entre le Gouvernement du Mali et le FIDA. Son contenu s'alignera sur les priorités nationales en matière de développement et plus spécifiquement sur les politiques sectorielles avec un accent particulier sur les aspects transversaux de changements climatiques, genre, nutrition et emploi des jeunes. Les choix stratégiques d'opérations identifiés dans le nouveau RB-COSOP pour le Mali (2020-2024) contribueront également aux  trois objectifs de développement prioritaires du Cadre Stratégique du FIDA 2016-2025 à savoir accroître les capacités productives des populations rurales pauvres, accroître les gains et bénéfices de la participation des populations rurales pauvres aux marchés et renforcer la durabilité environnementale et la résilience climatique des activités économiques des populations rurales pauvres.

Le Programme d’options stratégiques identifiera l’avantage comparatif du FIDA en termes d’action de réduction de la pauvreté rurale; les groupes cibles et la stratégie de ciblage des interventions; les axes d'orientation stratégiques du FIDA au Mali sur les cinq prochaines années; les modèles et innovations de transformation durable du secteur agricole et rural susceptibles d'être mis à l'échelle dans le contexte malien.

En outre, le programme définira la contribution à la réalisation des objectifs du Cadre stratégique pour la Relance Économique et le Développement Durable 2019-2023 et des Objectifs de développement durable et une matrice pour le suivi des résultats.

La formulation du RB-COSOP s’inscrit dans une démarche participative et inclusive, avec une forte implication de toutes les parties prenantes concernées, notamment les représentants des structures techniques de l’Administration ; des organisations de producteurs dont des organisations de femmes et de jeunes; du secteur privé ; des Collectivités territoriales; de la société civile (ONG, etc.), des systèmes financiers décentralisés ; et des projets et programmes financés par le FIDA. Le RB-COSOP sera soumis au Conseil d’Administration du FIDA prévu en septembre 2020.

Depuis 1982, le FIDA a investi 285 millions d’USD dans 16 projets et programmes au Mali d’un montant total de 607,9 millions d’USD. La contribution du gouvernement du Mali est de 86 millions d’USD. Ces interventions ont bénéficié directement à 558 303 ménages.

Distribué par APO Group pour International Fund for Agricultural Development (IFAD).

Contact de presse :
Bakary Coulibaly
Chargé sous régional de communications
Bureau sous régional du FIDA à Dakar
Portable : +221774504539
Email: ba.coulibaly@ifad.org

À Propos du FIDA :
Le FIDA (www.IFAD.org/fr) investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 22,4 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont bénéficié à quelque 512 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.



Source : https://www.africa-newsroom.com/press/le-mali-et-l...