Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

OCI : tenue de la 48ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Mars 2022

Les questions du terrorisme international et du règlement des conflits figurent au premier rang de l’ordre du jour de la conférence, en plus des conditions des communautés musulmanes dans les pays non membres.


L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), tiendra la quarante-huitième session du Conseil des ministres des Affaires étrangères, sur le thème : « Des partenariats pour l’unité, la justice et le développement », à Islamabad, capitale de la République islamique du Pakistan, les 22 et 23 mars 2022.

Hissein Brahim Taha, secrétaire général de l’Organisation s’adressera à la réunion par une allocution, dans laquelle il donnera un aperçu des activités, projets et programmes du secrétariat général, au cours de la période écoulée, en plus des plans post-conférence de l’Organisation. La session abordera plusieurs questions, outre les activités du secrétariat général de l’OCI liées à la mise en œuvre des résolutions adoptées sur diverses causes du monde islamique, y compris la question de la Palestine et d’Al-Qods Al-Charif et les développements importants et dangereux intervenus depuis la dernière réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères, qui a eu lieu à Niamey, en 2020.

Elle se penchera également sur nombre de dossiers politiques, notamment l’évolution de la situation en Afghanistan et ses répercussions humanitaires sur le peuple afghan, ainsi que la situation au Jammu-et-Cachemire, qui sera également discuté lors d’une réunion parallèle du Groupe de contact de l’OCI sur le Jammu-et-Cachemire. Aussi, de nombreuses questions africaines seront-elles à l’ordre du jour, y compris la situation en République du Mali et dans la région du Sahel et du lac Tchad, et sa précarité, outre la situation en Afrique centrale et en République de Guinée.

Au niveau arabe, les ministres des Affaires étrangères débattront des développements au Yémen, en Libye et en République du Soudan, en plus de la Somalie, de la Syrie et d’autres régions. De plus, la session annuelle discutera des questions liées à la coopération avec les partenaires internationaux, les Nations unies, la Fédération de Russie et l’Union européenne ; une réunion du Groupe de contact de l’OCI à composition non limitée sur les musulmans en Europe devant se tenir en marge de la session. Les questions du terrorisme international et du règlement des conflits figurent au premier rang de l’ordre du jour de la conférence, en plus des conditions des communautés musulmanes dans les pays non membres.

L’Organisation tiendra, à cette occasion, une réunion du Comité ministériel ad hoc sur la reddition des comptes pour les violations des droits humains des Rohingyas. La 48ème session du CMAE traitera également des questions économiques, culturelles, sociales, humanitaires et scientifiques, y compris le phénomène de l’islamophobie. Le rapport périodique de l’Observatoire de l’islamophobie devra être soumis à la réunion ministérielle d’Islamabad.

En marge de la session, une séance de brainstorming se tiendra sur le thème : « Rôle du monde musulman dans la promotion de la paix, de la justice et de l’harmonie », et comprendra une série de questions saillantes sur la scène internationale.