Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L'opposition dénonce une asphyxie sociale certaine et des mesures anti-sociales du pouvoir


Alwihda Info | Par - 9 Janvier 2018 modifié le 9 Janvier 2018 - 19:45


L’abattement des salaires des fonctionnaires du secteur public devrait être suivi des mesures d’accompagnement, estime le Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD).


© EU-AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
© EU-AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
Le porte-parole du Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD), Khalil Mahamat Djibrine condamne avec vigueur, dans un communiqué de presse en date du lundi 8 décembre 2018 parvenu à la rédaction du journal Alwihda Info, l’abattement des salaires des fonctionnaires, l’augmentation des prix du carburant, du gaz butane, de l’eau, de l’électricité et demande au peuple tchadien de rester vigilant, uni et soudé face à cette injustice sociale.

Le Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD) exprime sa grande déception de constater qu’en plus de cette nouvelle mesure anti-sociale, le gouvernement et le pouvoir MPS ont plutôt trouvé comme cadeau du nouvel an à la population, l’augmentation injustifiée des prix du carburant, du gaz butane, de l’eau et de l’électricité.

Le porte-parole du Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD), Khalil Mahamat Djibrine indique que l’audit des diplômes entrepris par le gouvernement et dont l’objectif était de déceler les fonctionnaires nantis de faux diplômes afin de les dégager de la fonction publique et en même temps faire des économies sur la masse salariale n’a pas donné les résultats escomptés.

« Le pouvoir MPS s’acharne une fois de plus à faire passer une autre pilule amère aux valeureux et courageux travailleurs tchadiens. Dans un État soucieux du bien-être de sa population et partant de ses travailleurs, l’abattement des salaires des fonctionnaires du secteur public devrait être suivi des mesures d’accompagnement », recommande le porte-parole du Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD), Khalil Mahamat Djibrine.

Le Cadre de Concertation des Partis Politiques de l’Opposition (CCPPOD) souligne que tout porte à croire que le gouvernement et le pouvoir veulent pousser le peuple tchadien à la révolte.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Septembre 2018 - 21:04 Tchad : restructuration d'un canton au Kanem

Dimanche 23 Septembre 2018 - 17:06 Tchad : nomination à la Présidence