Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad-Libye : un accord sur la sécurisation de la frontière signé à N'Djamena


- 2 Juin 2018 modifié le 2 Juin 2018 - 16:03

Le Tchad et la Libye ont signé un accord de sécurisation des zones frontalières communes du sud de la Libye, apprend-t-on de la Présidence de la République du Tchad. L'accord a été signé hier au Palais présidentiel en présence de représentants libyens, soudanais et nigériens.


Avec Agence de presse Xinhua

Tchad-Libye : un accord sur la sécurisation de la frontière signé à N'Djamena
La Libye vient de signer un accord avec ses voisins méridionaux (Niger, Tchad et Soudan) afin de sécuriser les frontières notamment contre les trafic d'êtres humains et d'armes.

L'accord quadripartite a été signé jeudi dans la capitale tchadienne, N'Djamena, afin de contrôler et de sécuriser les frontières maritimes et terrestres de la Libye, ainsi que de renforcer la coopération en matière de contrôle conjoint aux frontières, a indiqué vendredi dans un communiqué le service de presse du Premier ministre libyen Fayez Sarraj.

Cet accord "enrichit la relation spéciale entre les quatre pays et illustre l'enthousiasme de la Libye à soutenir tous les efforts visant à lutter contre le terrorisme, le crime organisé transnational, les contrebandes de tous types, la migration clandestine, les mercenaires, le trafic d'armes, le trafic de toutes sortes de produits subventionnés et de produits pétroliers dérivés", a souligné le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Sayala, l'un des signataires de l'accord.

La frontière méridionale de la Libye, qui se trouve au milieu d'un désert aride, est un point de passage important pour les immigrés clandestins et les groupes armés.