Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le gouvernement justifie l’augmentation du prix de carburant


Alwihda Info | Par - 10 Janvier 2018 modifié le 10 Janvier 2018 - 23:46


L'augmentation du prix de carburant vise à empêcher l'exportation frauduleuse de carburant à l'extérieur du Tchad.


Tchad : le gouvernement justifie l’augmentation du prix de carburant
Le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Fadoul Sabre a organisé, ce mercredi soir, une rencontre de concertation avec le patronat, la chambre de commerce, les représentants des transiteurs et d’autres acteurs impliqués dans la mobilisation des recettes financières. La rencontre s’est déroulée en présence de son collègue du commerce et du plan, ainsi que celui de l'économie et du développement.

Cet échange entre quelques ministres et les différents acteurs impliqués dans la mobilisation des ressources vise, pour le gouvernement, à prendre note des difficultés que rencontrent les opérateurs économiques dans le circuit administratif afin de mobiliser les recettes d'une manière rationnelle.

La rencontre permet de conforter la position de la partie gouvernementale après avoir pris bonne note des préoccupations émises par le patronat, la chambre de commerce et le syndicat des transiteurs pour lutter contre certaines pratiques indélicates qui sont à l'origine de la déperdition des recettes financières.

Les différentes corporations des acteurs impliqués dans la mobilisation des recettes financières ont, entre autres, évoqué le problème de la corruption, la remise de convention de licence, l'installation de plusieurs barrières, le détournement de chèque, l'incompréhension du secteur privé et de la chaîne de production, la dette intérieure et la pression fiscale qui sont à l'origine de la faible mobilisation des recettes.

Par ailleurs, elles ajoutent que certains agents font de la surenchère lors de l'acquittement afin d’avoir des pots-de-vin.

La faiblesse de la justice, l'absence d'une lutte efficace et, la myriade de barrières installées et des sommes prélevées par certains agents sont à la base de la mauvaise mobilisation des fonds par le trésor public.

Le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul indique que cette rencontre d'échange avec tous les acteurs impliqués dans la mobilisation des recettes financières est une « école » qui lui a permis d'apprendre beaucoup de choses sur le dysfonctionnement et la déperdition de recettes financières.

Par ailleurs, il informe que le gouvernement va être strict dans la mobilisation et la sécurisation de toutes les régies. Il a souligné que la force d'appui aux régies est instruite pour interpeller tout agent qui se livre à des pratiques indélicates.

Le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul indique que le gouvernement va faire un audit de la dette intérieure conformément à l'exigence de partenaires. « La pression fiscale n'est pas élevée par rapport à d'autres pays de la sous-région. Pour lutter contre l'exportation frauduleuse de carburant, on a dû augmenter le prix de carburant qui est moins élevé que d'autres pays de la sous-région », explique-t-il.

En outre, « Les taxes d’assise prélevées sur la téléphonie mobile au Tchad sont en deçà comparativement à d’autres pays de la sous-région qui excèdent plus 300 milliards FCFA par an. Par contre, nous ne depassons pas 140 milliards FCFA par an, pourtant nous émettons plus d'appels », explique le ministre des finances et du budget, Abdoulaye Fadoul Sabre.



Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur