Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : une campagne de collecte de fonds pour la construction de deux châteaux d'eau


Alwihda Info | Par - 5 Novembre 2018 modifié le 5 Novembre 2018 - 21:56



Le président du comité d’organisation de l’association des Jeunes pour le développement du Bahr El Ghazel, Mahamat Nour Adoum Sougoumi. Crédits : Alwihda Info
Le président du comité d’organisation de l’association des Jeunes pour le développement du Bahr El Ghazel, Mahamat Nour Adoum Sougoumi. Crédits : Alwihda Info
Le président du comité d’organisation de l’association des Jeunes pour le développement du Bahr El Ghazel, Mahamat Nour Adoum Sougoumi, a fait, ce lundi 5 novembre 2018, à la Maison des Médias du Tchad, un point de presse pour annoncer le lancement d’un projet de campagne de collecte de fonds pour la construction de deux châteaux d’eau dans la ville de Moussoro.

Le lancement de ce projet vise à venir en aide à la population de Moussoro pour améliorer les conditions d’accès à l’eau potable. L'association relève les efforts déjà consentis sur le terrain par les ONG et d'autres organisations de la société civile qui ont construit des points d’adduction d’eau potable.

Selon l’association des Jeunes pour le Développement du Bahr El Ghazel, ce château d'eau construit dans les années 70 au temps du Président Tombalbaye, n’arrive plus à desservir Moussoro alors qu’il a une superficie de 14 kilomètres carrés. Elle relève que ce château d'eau produit depuis sa construction 1 700 m3 d'eau par jour pour desservir une population estimée à 50 000 habitants. Cette population est passée de 5 000 habitants en 1973 à 50 000 habitants ces dernières années, selon un dernier recensement.

Le président du comité d’organisation de l'association, Mahamat Nour Adoum Sougoumi, affirme que la ville de Moussoro a grandi et que la population n’arrive plus à couvrir ses besoins en eau. Il ajoute que la population de cette ville souffre énormément du manque d'eau potable. « Nous avons choisi la seconde option et nous avons dépêché l’année dernière une équipe sur le terrain. Le rapport issu de cette mission est alarmant. C'est pourquoi nous avons conçu ce projet de construction de deux châteaux d'eau à Moussoro, un au Nord-ouest et l'autre au Sud-ouest pour compenser cette partie qui n'arrive pas à avoir facilement accès à l'eau », explique-t-il.

Par ailleurs, le président du comité d’organisation de l’association lance un appel pressant à l’endroit des cadres et des commerçants de la province, ainsi que d'autres personnes de bonne volonté afin de contribuer matériellement et financièrement pour la construction de ces deux châteaux en vue de réduire la souffrance de la population de Moussoro.

Pour toute contribution, veuillez contacter les initiateurs aux numéros : 66 67 66 27, 66 55 43 53, 99 59 00 06 ou 99 93 97 20.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur