Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : comment les institutions de la République contribuent au renforcement de la démocratie ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Septembre 2019 modifié le 19 Septembre 2019 - 15:59

La contribution des institutions de la République au renforcement de la culture démocratique au Togo au centre d’une rencontre à Tsévié.


© DR
© DR
Lomé - Comment les institutions de la République peuvent-elles contribuer au renforcement de la culture démocratique au Togo ? C’est le thème de la journée de réflexion organisée le mardi 17 septembre 2019 à Tsévié par le ministère des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la République.

La rencontre se tenait dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la démocratie. Au Togo, l’évènement a été consacré aux institutions de la République qui sont au cœur de l’affermissement des valeurs et principes démocratiques.

Pour le ministère des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la République, la démarche vise à mener une réflexion d’ensemble sur leur contribution au renforcement de la culture démocratique et sur la mise en œuvre de l’objectif de développement durable (ODD)16.6 qui promeut la mise en place d’institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux.

Les échanges avec les acteurs clés animant la vie des institutions de la République ont porté sur le concept de la culture démocratique, conformément à la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance (CADEG) et le protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.

« La rencontre vise à créer un espace de discussions et de partage avec les institutions de la République sur la meilleure manière de contribuer au renforcement de la gouvernance démocratique conformément aux objectifs de la CADEG et de renforcer l’efficacité, la responsabilité et la transparence des institutions », a déclaré Komlan Narthe-Messan, le Directeur de cabinet du ministère en charge des relations avec les institutions de la République.

 

Dans son intervention, le représentant du ministre des droits de l’homme a indiqué que le gouvernement togolais a fait du renforcement de la gouvernance démocratique, l’objectif global de la Stratégie nationale de consolidation de la démocratie et de la paix pour le développement actualisé en 2017 par le ministère dirigé par Christian Trimua.

 

Il faut préciser que l’activité se situe dans le programme 3 du budget programme du ministère portant sur la Consolidation de la démocratie et de la paix et de l’axe 3 du plan national de développement (PND) qui vise à consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion.

A noter que cette journée de réflexion a bénéficié de l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies au Togo dont le représentant résidant a été représenté à cette rencontre par Mactar Fall.