Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le nombre de création d’entreprises en hausse de 9% en 2021


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Janvier 2022


Lomé. © DR
Lomé. © DR
En 2021, 13.770 nouvelles entreprises ont été créées, d’après les données du Centre de formalités des entreprises (CFE), publié le lundi 10 janvier 2021. Un nouveau record, lorsque cette donnée est rapportée aux 12.500 entreprises dénombrées en 2020, traduisant également une tendance haussière de 9% en une année.

Précisément, au premier trimestre 4087 entreprises ont été créées contre 3224 au deuxième, 3495 au troisième et 2964 au quatrième. Durant l’année, le mois de janvier a été plus prolifique avec la création de 1390 structures d’affaires alors qu’en décembre 2021, seulement 817 sociétés ont été inscrites, soit le plus petit nombre enregistré.

Autre détail, sur les 13.770 établissements, 11.629 sont portés par les Togolais contre 9701 en 2020, pour une hausse de 16%. Alors que la part des Togolais a maintenu le cap de la croissance, celle des étrangers a décru de près de 24% passant de 2831 en 2020 à 2141 en 2021. Autre fait remarquable, les statistiques du CFE révèlent que 3793 femmes sont porteuses d’initiative de création de sociétés en 2021. Une année plus tôt, elles n’ont formalisé que 3426 entités.

Les données des deux années, relève une progression de 10%. On note toutefois que le plus grand nombre d'entreprises enregistrées au cours des 12 derniers mois est porté par des hommes, au total 9977 soit 72% des structures inscrites dans les registres du CFE en 2021.  Par ailleurs, la part déclarée par les personnes physiques est de l’ordre de 8327 contre 5443 pour les personnes morales.

Cette nouvelle croissance enregistrée dans un contexte de crise sanitaire et économique liée à la pandémie de la Covid-19 peut être attribuée aux différentes réformes opérées par les autorités togolaises pour améliorer le climat des affaires. Il s'agit principalement de la réduction du délai et du coût de création d'entreprises ainsi que de la digitalisation des procédures de formalisation.