Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tribune des Nations Unies : Jean Claude Gakosso brosse la situation des ODD au Congo


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 28 Septembre 2016 modifié le 28 Septembre 2016 - 06:42

La 71ème session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU est dans la phase du débat général depuis le 20 septembre dernier à New-York. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude GAKOSSO qui y conduit la délégation du Congo à ses assises a pris la parole, en mettant en exergue les efforts considérables déployés par le Congo dans la mise en œuvre des objectifs du développement durable.


Le diplomate congolais, Jean Claude Gakosso
Le diplomate congolais, Jean Claude Gakosso
A cours de ces assises, le débat général a porté non seulement sur le thème de la session à savoir « Les Objectifs de Développement Durable : une nouvelle impulsion pour transformer le monde », mais aussi sur les questions liées à la crise migratoire, la guerre en Syrie, en Libye, la menace terroriste et bien d’autres.

C’est dire combien les enjeux de cette 71ème assemblée générale sont multiples. Les dirigeants du monde ont ainsi saisi l’occasion pour examiner la mise en œuvre des 17 ODD (objectifs pour le développement durable) et l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur les changements climatiques.

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire General des nations unies, Ban Ki-Moon, après avoir fait le tour de l’actualité mondiale, a épinglé les succès et les échecs de l’ONU, en mettant un accent particulier sur les progrès enregistrés dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement.

S’exprimant du haut de la tribune des Nations Unies, au nom de son pays, ce 24 septembre, le représentant de Denis Sassou N’Guesso a mis en exergue les ressources considérables que le Congo a déployées dans la mise en œuvre des objectifs du développement durable. Il est également revenu sur les réformes constitutionnelles que le Congo a opérées. Sur le plan international, Jean Claude Gakosso a plaidé pour une solution pacifique en RDC, au Gabon et au Soudan du Sud.

Avant de livrer sa déclaration, le chef de la diplomatie congolaise a posé sa signature dans le livre d’or de l’ONU, à l’issue de l’hospitalité que lui a accordé, à huis-clos, le secrétaire général des Nations Unies. Au menu des échanges entre Jean Claude Gakosso et Ban Ki-Moon, les questions de paix et de sécurité de la sous-région notamment la situation en RDC et au Gabon. Le chef de la diplomatie congolaise a saisi cette opportunité pour expliquer à son interlocuteur, les péripéties de crise post-électorale que le Congo a connu. De même, Ban Ki-Moon a félicité le président Sassou N’Guesso président pour ses efforts de médiation et pacification de la sous-région.

Au plan bilatéral, le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des congolais de l’étranger a pris langue avec la sous -secrétaire des Etats unis aux affaires africaines. Au cours de cette entrevue, Jean Claude Gakosso et Linda Thomas Greenfield se sont réjouis de la normalisation des relations entre les deux pays.

Notons que, cette 71 ème session est caractérisée par les adieux de Barack Obama
, président des Etats-Unis d’Amérique et Baan Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, tous deux arrivés en fin de mandat, et qui ne paraîtront peut-être plus jamais devant cette prestigieuse assemblées des nations-Unies.

Après 71 ans d’existence, l’enjeu majeur des Nations Unies est à présent de mettre en œuvre les engagements contenus dans ces différents cadres de référence, afin de relever les innombrables défis sécuritaires, socio-économiques et humanitaires auxquels le monde reste confronté.