Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Un accord sur le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant au Congo


Alwihda Info | Par Arsène-Jonathan Mosseavo - 5 Août 2019 modifié le 5 Août 2019 - 10:26


Un accord sur le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant au Congo. © A-J.M./Alwihda
Un accord sur le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant au Congo. © A-J.M./Alwihda
La RCA, la République du Congo et l’UNHCR se sont accordés sur le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant en République du Congo. Une réunion tripartite sur la problématique s’est tenue du 1er au 2 aout 2019 dans la capitale centrafricaine, Bangui.

L’objet principal était l’examen de l’Accord Tripartite et les modalités de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains. Les délégations des trois parties étaient conduites par la ministre centrafricaine en charge de l’Action humanitaire et la Réconciliation nationale, virginie BAIKOUA, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire de la République du Congo, Antoinette DINGA-DZONGO et le Représentant de l’UNHCR en Centrafrique, Buti KALE.

31.688 réfugiés centrafricains vivant en République du Congo sont enregistrés – de ce lot, 4.253 ont été volontairement rapatriés en Centrafrique depuis 2017 avec l’appui de l’UNHCR dans la sécurité et la dignité.

Les résolutions de la réunion tripartite de Bangui, revêtent une importance capitale car elles renforcent le cadre juridique existant permettant de s’assurer que le retour volontaire des réfugiés de la république centrafricaine vivant au Congo se fait dans la dignité et la sécurité.

Les parties ce sont engagées à mobiliser les ressources nécessaires en vue de faciliter le retour durable et la réintégration des rapatriés en République Centrafricaine. Les parties sollicitent l'appui de la communauté internationale, la République du Congo et l’UNHCR afin qu’ils continuent d’assurer la protection internationale et l’assistance des réfugiés qui n’auront pas opté pour le rapatriement volontaire.

D’après les chiffres fournis par le représentant de l’UNHCR en Centrafrique, Buti KALE – depuis 2016, plus de 100.000 réfugiés centrafricains ont eu accès à ce droit au retour. 5.500 réfugiés centrafricains au Cameroun ce sont inscrits pour jouir de ce droit.

Un Accord Tripartite a également été signé le 29 juin 2019 entre le Cameroun, la RCA et l’UNHCR.

Le 14ème convoi de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains en République du Congo est déjà arrivé de Bétou -ville congolaise frontalière avec la RCA- à Mongoumba le 1er aout 2019- transportant 365 personnes.

Au total, 4983 réfugiés centrafricains accueillis en République du Congo se sont prévalus du droit au retour avant la fin du mois d’août 2019, a précisé Buti KALE. Ces retours s’effectuaient sur la base d’une lettre d’échange.

La prochaine réunion tripartite se tiendra en République du Congo.