Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

CAMEROUN: Les populations de KAGNOL corrigent les mensonges de la FIPCAM


Alwihda Info | Par POKA Isidore - 29 Novembre 2016


CAMEROUN: Les populations de KAGNOL corrigent les mensonges de la FIPCAM
Dans un article paru dans l'organe de presse Camer.be, un certain nombre de mensonges furent relayés à l'international avec pour but de manipuler l'opinion nationale et internationale, et d'inciter les populations locales contre le chef du village de KAGNOL qui ne se reconnait pas dans les propos qui lui sont prêtés..
En effet, des précisions méritent d'être faites sur la base de la vérité. Le publicateur-menteur certainement très intime avec la société d'exploitation forestière FIPCAM affirme que cette entreprise fait un certain nombre de réalisations importantes au profit des populations de KAGNOL.
Voici la vérité palpable. Lorsque la FIPCAM est arrivée à KAGNOL pour l'exploitation forestière, des heurts éclatèrent entre l'exploitant et les populations à cause du refus catégorique des dirigeants de cette boite mafieuse de satisfaire aux exigences de la localité, à savoir:
la construction d'un centre de santé équipé.
la construction d'une école primaire à cycle complet, équipée.
(une salle de classe fut construite à KAGNOL avant l'arrivée de la société FIPCAM mais mensongèrement les dirigeants blancs de cette entreprise vinrent refaire la peinture et la toiture et firent des photos qu'ils firent publier partout en inscrivant DON de la FIPCAM)
la construction de 8 points d'eau potable.
la construction d'un terrain de jeu composé des aires de football,handball,land tennis et basket
ball.
la construction d'une chefferie traditionnelle composée de deux salles de réunion, une salle pour le bureau du chef de village, une salle pour le bureau des notables, une salle de couture composée de 6 machines à coudre modernes et une résidence pour le chef du village.
le versement mensuel d'une somme de deux millions de FCFA (3048 euro) à la chefferie traditionnelle.
L’électrification de toutes les maisons de la localité.
la réalisation d'un étang de poisson d'une superficie de deux hectares.
la réalisation d'une ferme avicole contenant dix mille poulets.
la réalisation d'un élevage de 50 bœufs,50 porcs et 50 chèvres.
la fourniture d'un pick-up neuf à la chefferie.
la mise sur pied d'une palmeraie de 20 hectares, d’un champs d'avocatiers, manguiers et safoutiers de 10 hectares chacun.

En outre, les populations locales et le chef du village ne se reconnaissent pas dans les déclarations qui leurs sont attribuées par le publicateur de l'article mensonger ni dans les documents sur lesquels leurs signatures et le cachet nominatif de la chefferie et de son chef, qui furent imités par des fossoyeurs sans morale.
Les populations invitent BUREAU VERITAS CERTIFICATION à une inspection rigoureuse dans la localité de KAGNOL et à revoir son mode d'attribution et d'extension de son certificat OLB aux différentes forêts de la FIPCAM, qui est engluée dans des irrégularités criminelles.

POKA Isidore
collectif des populations de KAGNOL