Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Diplomatie : Concertation entre le Roi Mohammed VI et Donald Trump


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Décembre 2020

Au cours d’un entretien téléphonique, les deux chefs d’Etat ont planché sur les questions régionales et internationales qui revêtent un intérêt commun.


DR
DR
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a eu ce 10 décembre, un entretien téléphonique avec le président des États-Unis d’Amérique Donald Trump. Ce fut l'occasion d'annoncer la décision historique des États Unis d'Amérique, de reconnaître la marocanité pleine et entière du Royaume sur le Sahara occidental. Pour les autorités marocaines, cette décision est le fruit d'intenses concertations sur le sujet entre les deux chefs d’État depuis plusieurs années. En effet, le président Trump a promulgué le jour même un décret présidentiel portant sur la décision des États-Unis d’Amérique de reconnaitre, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain.

Dans ce cadre, et à titre de première concrétisation de leur initiative souveraine de haute importance, les États-Unis d’Amérique ont décidé d’ouvrir un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud. Pour sa part, le Souverain chérifien a exprimé au président américain, sa profonde gratitude aux États-Unis d’Amérique pour cette prise de position historique. Il a également transmis ses sincères remerciements au président américain et à son équipe pour ce soutien franc et sans ambiguïté à la marocanité du Sahara.

Au cours du même entretien, le Roi du Maroc et le président américain ont également échangé sur la situation actuelle dans la région du Moyen-Orient. À cet égard, le Roi Mohammed VI a évoqué les positions constantes et équilibrées du Royaume du Maroc, au sujet de la question palestinienne, soulignant que le Maroc soutient une solution fondée sur deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, et que les négociations entre les parties palestinienne et israélienne restent le seul moyen de parvenir à un règlement définitif, durable et global de ce conflit.

Enfin, le Souverain chérifien a informé le président américain que le Maroc entend : accorder les autorisations de vols directs pour le transport des membres de la communauté juive marocaine et des touristes israéliens en provenance et à destination du Maroc ; reprendre les contacts officiels avec les vis-à-vis et les relations diplomatiques dans les meilleures délais ; promouvoir des relations innovantes dans les domaines économique et technologique dont, à cet effet, œuvrer à la réouverture des bureaux de liaison dans les deux pays, comme cela fut le cas antérieurement et pendant plusieurs années jusqu’en 2002.