Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Djibouti, une souveraineté de façade ?


Alwihda Info | Par N.A. - 22 Septembre 2019 modifié le 22 Septembre 2019 - 06:21


© DR
© DR
Peut-on véritablement dire que les Etats Africains en général et Djibouti en particulier sont souverains ? C’est une question existentielle au vue des enjeux auxquels font face nos pays actuellement. Les retards énormes observés dans les secteurs à mon sens souverains, tels que l’éducation, la santé, la culture, la sécurité alimentaire, l’eau, et la sécurité, met en lumière une absence de souveraineté tous les jours démontrée par les faits.

Alors que je pensais récupérer mon visa au consulat de France, la consul me dit sans égards à mes compétences que "nous attendons la réponse de Paris", sans me donner une date précise. Il s'agit du non respect de la souveraineté de façade et de la dignité humaine. Mais la République de Djibouti est elle souveraine ?

En dehors des secteurs que j’ai cité plus haut, il faut également y ajouter la monnaie qui est le nerf de cette souveraineté. C’est pourquoi je me concentre spécifiquement sur la souveraineté qui a trait aux moyens de « conservation » comme disait Rousseau, de nos peuples, du peuple Africain.

Il faut un peuple bien éduqué dans ses langues et dans sa culture, car on ne développe pas un pays avec une langue étrangère comme c'est le cas a Djibouti. Un peuple en bonne santé qui mange à sa faim, boit de l’eau potable et vit en toute sécurité sur l'ensemble du territoire et non en présence d'une armée d'occupation. Ce sont ces préalables fondamentaux qui fondent la souveraineté des Etats.

« Nous sommes un Etat souverain et libre, les affaires intérieures de notre pays ne concernent pas les autres Etats », pourtant ce sont les mêmes dirigeants qui vivent de la mendicité internationale.