Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

La moitié des responsables informatiques du Royaume-Uni estiment que l'absence de consensus de la part des dirigeants empêche la transformation digitale


Alwihda Info | Par B Consulting - 10 Janvier 2018 modifié le 10 Janvier 2018 - 14:48

Les entreprises britanniques ont besoin de directives claires afin de rester en phase avec l’économie numérique en 2018


La moitié des responsables informatiques du Royaume-Uni estiment que l'absence de consensus de la part des dirigeants empêche la transformation digitale
Paris, Londres, 10 janvier 2018 – Une étude commandée par Interoute, fournisseur de réseau et de Cloud mondial, révèle que 51% des responsables informatiques du Royaume-Uni doivent se battre pour obtenir un consensus de leur conseil d’administration permettant d’atteindre leurs objectifs en matière de transformation digitale. Ce taux est particulièrement élevé au Royaume-Uni par rapport aux 8 autres pays d’Europe interrogés, la moyenne européenne étant de 41%.

« Sans ligne directrice claire impulsée par leurs directions, de nombreux professionnels de l’informatique rencontreront des difficultés dans la progression de leurs projets critiques de transformation digitale, au risque de voir le Royaume-Uni prendre du retard dans ce domaine. » explique Bruno Boucq, Directeur Général France d’Interoute. « Avec le Brexit à l’horizon, le Royaume-Uni fait face à des changements et des incertitudes sans précédent pour ce marché, et il est normal de penser que cela ait un impact sur la prise de décision au plus haut niveau. Mais il n’a jamais été aussi important pour les entreprises britanniques de sortir leurs talents informatiques du train-train quotidien pour les amener à créer les processus métiers et l’expérience client qui puissent faire la différence sur leurs produits et services.»
«Il est essentiel d’obtenir l’adhésion au plus haut niveau, dans toute organisation, pour apporter les changements nécessaires à la progression de l’activité et suivre le rythme de l’économie numérique » poursuit Bruno Boucq. « Les professionnels de l’informatique ont besoin du soutien de l’ensemble de l’entreprise pour mettre en place les bases de la transformation digitale nécessaire à la croissance future. »
Dans le classement des principaux défis à relever en matière de transformation digitale, les 820 décideurs informatiques européens interrogés ont répondu que l’intégration des technologies existantes avec les applications cloud était leur priorité, à 55%. Suivi de près par l’incertitude politique (52%) et le manque de talents/compétences disponibles pour mener les projets (52%).

L’étude a également révélé que le coût des compétences en transformation digitale était plus élevé pour 61% des sondés britanniques, 63% des Français, et 66% des Danois, avec un salaire de 20% supérieur par rapport aux talents requis pour d’autres types de projets IT.

« Le marché des compétences IT est tendu en Europe, ce qui explique pourquoi il est important d’être leader pour éviter de se retrouver à la traine dans ce monde digital. » conclut Bruno Boucq. « Pour tirer le meilleur parti des opportunités offertes par la transformation digitale, les professionnels de l’informatique doivent travailler main dans la main avec leurs directions pour agir rapidement et de manière décisive. Avec le soutien, la ligne directrice et le consensus des directions, la transformation digitale peut s’accélérer au profit de l’ensemble de l’organisation. »


Les résultats de cette étude sont extraits du rapport « The challenges facing European IT decion-makers engaged in digital business transformation », interrogeant décideurs et professionnels de l’informatique sur les facteurs qui orientent leurs décisions en matière d’appréhension du changement. Vous pouvez le télécharger ici : http://www3.interoute.com/Euro-Digi-Research-FR.

À propos de l’étude
L’étude, ‘The challenges facing European IT decision makers engaged in digital business transformation,’ a été réalisée par le cabinet indépendant Coleman-Parkes Research pour le compte d’Interoute entre août et septembre 2017. Les résultats portent sur les réponses de 820 décideurs informatiques travaillant en Europe dans des organisations dont le chiffre d’affaires annuel oscille entre 200 millions et cinq milliards d'euros. Elle a cherché à comprendre comment les organisations prévoyaient de s’imposer dans un monde en mouvement. Elle a interrogé les décideurs informatiques sur leur confiance face aux changements politiques, l’impact de cette part d’incertitude sur leurs choix technologiques et la manière dont les organisations se préparent à saisir les opportunités qui se présentent.

À propos d’Interoute
Interoute est propriétaire d’une plateforme de services Cloud mondiale et de l’un des plus importants réseaux européens comprenant 15 data centres d’hébergement, 17 Virtual Data Centres, 33 centres de colocation et des connexions avec plus de 206 autres data centres chez ses partenaires en Europe.
L’innovation faisant partie de son ADN, Interoute a bâti une plateforme digitale privée dédiée aux entreprises.
L’intégralité de son offre de services pour une IT unifiée, s’adresse aux multinationales ainsi qu’aux plus grandes entreprises de télécommunications mondiales, aux états et aux universités. 26 des 30 plus grands opérateurs de télécommunication mondiaux utilisent le réseau Interoute.
Interoute accompagne ses clients dans leur transformation digitale en apportant l’infrastructure hybride permettant l’agilité, la souveraineté et le contrôle des données, tout en réduisant les coûts.
Sa stratégie pour une IT unifiée se montre attractive pour les entreprises qui cherchent une plateforme sécurisée, évolutive et sans contrainte, sur laquelle elles puissent construire leurs services voix, vidéo, informatique et données, et pour les fournisseurs de services Internet désirant une haute capacité internationale pour leur infrastructure et le transfert de données. Interoute possède et gère également 24 réseaux métropolitains majeurs parmi les plus grands centres d’affaires européens.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.interoute.fr
Suivez-nous sur twitter : https://twitter.com/Interoute_fr