Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

La rébellion tchadienne "préoccupée par la situation sécuritaire délétère" en Libye


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Février 2019 modifié le 3 Février 2019 - 17:12



En 2012, près de Sebha, un soldat et un pick-up. Photo Anis Mili. Reuters.
En 2012, près de Sebha, un soldat et un pick-up. Photo Anis Mili. Reuters.
Des combats meurtriers opposent ces derniers des forces libyennes du Général Haftar à des groupes armés dans le sud du pays. Dans un communiqué signé de son secrétaire général adjoint, M. Mahamat Cherif, le Conseil de commandement militaire pour la salut de la République (CCMSR) informe l'opinion qu'après une "accalmie de courte durée, et la défaite cuisante des forces du mal du régime de N'Djamena à Kouri Bougoudi, une alliance contre nature se dessine entre les Toroboros d'un côté et les troupes du Général Haftar de l'autre côté pour déstabiliser notre mouvement le CCMSR".

D'après le CCMSR, les forces libyennes sont "appuyées par les supplétifs mercenaires soudanais des mouvement SLM et SLA à la solde du pouvoir fantoche et honni de N'Djamena. Le régime de N'Djamena allié au Général Haftar se livre à une propagande médiatique mensongère insinuant une participation quelconque de nos forces dans ce conflit libyen."

Le mouvement rebelle tchadien "apporte un démenti catégorique et formel à cette manipulation médiatique honteuse orchestrée par le régime de N'Djamena incriminant (le CCMSR) d'être en alliance avec les forces toubous libyennes".

"Le CCMSR n'est ni de près ni de loin impliqué dans cette guerre qui oppose les frères libyens", rappelle le mouvement. Il se dit "très préoccupé par la situation sécuritaire délétère dans le sud libyen et du choix de la force contre les Toubous par les forces du Général Haftar". Il invite les belligérants "à faire preuve de raison afin d'oeuvrer pour la paix, la stabilité et un Etat de droit afin que la Libye retrouve sa place dans le concert des nations."