Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Lourdes sanctions de la CEDEAO contre le Mali


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Janvier 2022


Les chefs d'État de la CEDEAO se sont réunis ce 9 janvier à Accra, au Ghana. Ils ont entériné plusieurs décisions :
- geler les avoirs maliens au sein de la BCEAO ;
- fermer les frontières entre le Mali et les États membres de l'organisation ;
- suspendre les transactions avec Bamako à l'exception des produits médicaux et de première nécessité ;
- retrait des ambassadeurs de tous les pays membres de la CEDEAO présents au Mali ;
- aides financières coupées.

Les sanctions visent à contraindre la junte malienne à remettre le pouvoir aux civils dans les plus brefs délais. Alors que les autorités de la transition s'étaient engagées à organiser les élections en février 2022, le gouvernement de la transition a récemment publié à l'issue des assises nationales pour la refondation, un chronogramme consacrant la prorogation de la durée de la transition de 6 mois à 5 ans.