Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Palestine : l'OCI appelle à mettre fin à l'occupation israélienne


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Avril 2022

Le Secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique, Hissein Brahim Taha, a réaffirmé l'engagement absolu de l’OCI aux côtés du peuple palestinien et son ferme soutien au droit de celui-ci à la souveraineté sur ses terres occupées, y compris la ville de Jérusalem-Est en tant que capitale de l'État de Palestine. Il a mis en exergue la centralité religieuse et spirituelle de cette ville et l'attachement éternel des musulmans du monde entier à la sainte mosquée Al-Aqsa.


Palestine : l'OCI appelle à mettre fin à l'occupation israélienne
C’était au cours de la séance d'ouverture de la réunion extraordinaire à composition non limitée du Comité exécutif de l'OCI au niveau des représentants permanents pour discuter des attaques israéliennes en cours contre la mosquée bénie Al-Aqsa, qui s'est tenue au siège du Secrétariat général aujourd'hui, 25 avril 2022, à la demande de la République d'Indonésie et sous la présidence du Royaume d'Arabie saoudite, Président de la quatorzième session de la Conférence islamique au sommet.

Le Secrétaire général a indiqué qu'il avait envoyé des lettres à plusieurs acteurs internationaux, dans lesquelles il exprimait le rejet et la condamnation par l'OCI des tentatives de l'occupation israélienne d'imposer la division temporelle et spatiale de la sainte mosquée Al-Aqsa, et appelait ces parties et la communauté internationale à prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux violations israéliennes contre les lieux saints.

En outre, Hissein Brahim Taha a appelé, dans son discours, à mobiliser les efforts politiques, économiques et médiatiques, plus que jamais, pour protéger la ville de Jérusalem et ses lieux saints, pour soutenir la fermeté de son peuple face aux plans israéliens de judaïsation et pour défendre les droits inaliénables des Palestiniens. Il a également exhorté à agir de manière responsable et à communiquer avec tous les acteurs et les organismes internationaux concernés en vue de prendre les mesures politiques et juridiques appropriées contre Israël, la puissance occupante, et de faire pression sur lui pour qu'il mette fin à ses violations continues contre le peuple palestinien et ses sanctuaires. Il a également appelé tous les acteurs internationaux à assumer leurs responsabilités et à s'engager à parrainer une voie politique qui conduise à mettre fin à l'occupation israélienne et à incarner l'établissement d'un État palestinien indépendant et souverain aux frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, sur la base du droit international, des résolutions pertinentes des Nations Unies et de l'Initiative de paix arabe.

Pour sa part, le Représentant permanent du Royaume d'Arabie saoudite auprès de l'OCI, le Dr Saleh bin Hamad Al-Suhaibani, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré : le Serviteur des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, pendant sa présidence du vingt-neuvième sommet arabe tenu à Dhahran, a affirmé que la Palestine est notre première cause, et que la Palestine et son peuple sont dans la conscience des Arabes et des musulmans, soulignant en même temps qu'elle le restera jusqu'à ce que le peuple palestinien frère obtienne tous ses droits légitimes, au premier rang desquels l'établissement de de son État indépendant. Le Serviteur des deux Sainte mosquée, a affirmé – a ajouté Al-Suhaibani - que la question palestinienne représente le principal pilier du travail de l'Organisation de la coopération islamique et notre objectif à tous jusqu’à ce que le peuple palestinien frère obtienne tous ses droits légitimes qui lui sont garantis par les résolutions de la légitimité internationale et l'Initiative de paix arabe.

Le Dr Al-Suhaibani a également déclaré que le Royaume d'Arabie saoudite, tout en condamnant et en dénonçant fermement les attaques israéliennes répétées et les violations provocatrices contre les fidèles de la mosquée bénie Al-Aqsa, demande instamment à la communauté internationale d'agir efficacement pour jouer son rôle en tenant les forces d'occupation israéliennes pleinement responsables de ces crimes et violations et de leurs conséquences négatives sur les chances de relance du processus de paix, surtout que ces actions provocatrices menacent de faire exploser l'arène du conflit dans la région.