Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Session de l'ONU : la lutte contre le Covid-19 au centre des préoccupations


Alwihda Info | Par Florence Akano, Humanitaire et journaliste indépendant - 22 Septembre 2021

À New York, des hauts dignitaires et dirigeants du monde se réunissent pour discuter et délibérer sur des questions qui affectent le monde. C’est dans le cadre de la 76ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies.


©UNICEF/UNI313259/Matas
©UNICEF/UNI313259/Matas
Le principal organe de décision de l'organisation est l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU). Elle offre un forum multilatéral unique à tous les États membres, pour discuter de l'ensemble des questions internationales dans le cadre de la Charte des Nations Unies. Chacun des 193 États membres de l’organisation dispose du même vote et il s'agit d'une plateforme très importante aux Nations Unies. Parmi les nombreux ordres du jour qui seront abordés lors de la session, une question retiendra certainement l'attention en raison du nombre de pays qu'elle a touchés.

La pandémie du Covid-19 et les résultats obtenus depuis, ont été un problème troublant dont tous les pays tentent de se remettre. Elle n'a pas seulement affecté des vies humaines, mais aussi l'économie. À la suite de l'apparition de la pandémie du Covid-19, l'Assemblée générale des Nations Unies a travaillé intensément depuis 2020, pour atténuer la pression sur les personnes et les gouvernements, par le biais de nouveaux moyens d'assurer la continuité des activités et de limiter la propagation de la maladie. L'utilisation de plateformes virtuelles pour les réunions et le vote électronique par le biais de procédures de prise de décision dans des cas spécifiques où il n'est pas possible de tenir des réunions en personne.

Comme il est indiqué sur le site de l'ONU, « la pandémie du Covid-19 est plus qu'une crise sanitaire, une crise économique, une crise humanitaire, une crise de sécurité, une crise relative aux droits de l'homme. La crise a révélé de graves fragilités et inégalités au sein des nations et entre elles. Une approche globale, à l'échelle de l'ensemble du gouvernement, et une approche mondiale motivée par la compassion et la solidarité seront nécessaires si nous voulons sortir de cette crise ». C'est l'approche choisie par l'ONU, et le secrétaire général a publié la réponse exhaustive de l'ONU au Covid-19 visant à « sauver des vies, protéger les sociétés, mieux se rétablir ». Dans ce rapport, les objectifs de la réponse ont été définis de manière très large.

Trois piliers de fonctionnement
La réponse définit ce que nous pouvons et devons faire pour : fournir une réponse globale qui ne laisse personne de côté ; réduire notre vulnérabilité aux futures pandémies ; construire la résilience aux chocs futurs, surtout le changement climatique ; surmonter les inégalités graves et systémiques mises en évidence par la pandémie. La réponse prône trois piliers de fonctionnement : mise en œuvre d'une réponse sanitaire à grande échelle, coordonnée et complète ; adoption de mesures visant à remédier aux aspects socio-économiques, humanitaires et de droits de l'homme dévastateurs de la crise, un processus de récupération qui permet de mieux se reconstruire.

Le succès de ce plan sera discuté lors de la session. Dans le cadre de la réponse, le secrétaire général des Nations Unies a publié des notes d'orientation afin de fournir des idées aux gouvernements sur la façon de faire face aux conséquences de cette crise, soulignant une fois de plus que la lutte contre le Covid-19 est une lutte mondiale. Les pays se concentreront sur le redressement de leur économie et de leur population et, alors que de plus en plus de personnes ont accès au vaccin, l'ONU se prépare à combattre le virus jusqu'à ce qu'il n'affecte plus aucune vie.

De jeunes volontaires d'ONU Zambie à Lusaka partagent des informations sur le coronavirus dans le cadre des efforts de sensibilisation de la communauté. ©UNDP Zambie.
De jeunes volontaires d'ONU Zambie à Lusaka partagent des informations sur le coronavirus dans le cadre des efforts de sensibilisation de la communauté. ©UNDP Zambie.