Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Informations

Tchad : 17 membres du bureau exécutif de l’UDT, allié à la majorité présidentielle, jettent l’éponge


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Décembre 2019


Tchad : 17 membres du bureau exécutif de l’UDT, allié à la majorité présidentielle, jettent l’éponge
La formation politique de Abderaman Koulamallah, l’Union démocratique tchadienne (UDT) a enregistré de nombreuses défections des membres de son bureau exécutif pour diverses raisons. L’UDT, allié à la majorité présidentielle, a subi un coup dur avec des départs en cascade au sein de son bureau exécutif à l’approche des élections législatives qui se pointent à l’horizon en 2020.

Les 17 départs de piliers de l’UDT fragiliserait davantage la présence de cette formation au sein de la majorité présidentielle. Les raisons de leur départ sont en autres "la gestion opaque et patrimoniale du parti, les prises de décision de façon unilatérale par le président national dudit parti politique et l’absence de concertation au sein du parti."

Les membres du parti politique qui ont fait défection sont le secrétaire national administratif, Assane Ahmat Assane, le secrétaire national administratif 2ème adjoint, Bah Tchitta, le secrétaire national aux finances, Haroun Mbangolo, le secrétaire national à l'éducation, Boukar Abdoulaye, le secrétaire national chargé de l'organisation de la jeunesse, Abdel Kadre Hassan Kader, le secrétaire national chargé des affaires sociales et de la promotion féminine, Fatimé Assane Mahamat, le secrétaire national à la culture, aux arts et à la préservation du patrimoine national, Hissein Saleh, le secrétaire national adjoint à la culture aux arts et à la préservation du patrimoine national, Hassan Yassine, le secrétaire national aux affaires extérieures, Ahmat Alhadi Hassan, le secrétaire national aux affaires économiques et commerciales, Ali Boukar Oumar, le eecrétaire chargé de l'environnement et de la protection de la nature, Adam Alhadj Idriss, le secrétaire national adjoint chargé de l'environnement et de la protection de la nature, le secrétaire national adjoint aux affaires juridiques, Binwe Tchacko, le secrétaire national adjoint aux droits de l'Homme et de la bonne gouvernance, Tog-Le Allah, le secrétaire national chargé du développement rural, Mahamat Allamine Ahmat Alhabo, le conseiller Ramadan Baladi, la conseillère Fatimé Nadjara et le conseiller Allarangaye Domingar.