Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 300 militaires déjouent une infiltration de Boko Haram au Lac


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Janvier 2019 modifié le 2 Janvier 2019 - 13:46



Des officiers de la force mixte multinationale de lutte contre Boko Haram. © Alwihda Info
Des officiers de la force mixte multinationale de lutte contre Boko Haram. © Alwihda Info
Un groupe de combattants de Boko Haram a été neutralisé par les soldats tchadiens de la force mixte multinationale dans la province du Lac, le 15 décembre dernier. Au total, 31 combattants de Boko Haram faisaient parti du groupe infiltré de la secte. Parmi eux, 21 ont été tués, 6 ont pris la fuite et 4 ont été arrêtés, selon les autorités administratives. 

L'opération de ratissage a été menée par l'armée tchadienne à Baga Sola, en coordination avec 4 comités de vigilance de la zone.

"On a appris le 15 décembre aux environs de 10 heures qu'il y a une infiltration d'un groupe de Boko Haram d'une trentaine de personnes qui sont apparus dans la zone de Kindjera. Au moment où le commandement de la force mixte l'a appris, il a pris toutes les dispositions. Il a dépêché 300 personnes qui ont pu contrecarrer l'ennemi", a expliqué Ahmat Adoum Seid, le préfet du département de Kaya.

Trois bases ont envoyé des hommes, dont celles de Ngouboua et le poste de commandement de la force mixte de Baga Solo.

Le commandant du secteur n°2 de la force mixte, le Général de brigade Abdou Idriss Sergouno s'est félicité de l'opération. Il a appelé ses hommes à demeurer vigilants afin de traquer les terroristes.