Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : à Goz Beida, le ministre de l'Administration du territoire appelle à redoubler d'efforts


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Septembre 2019 modifié le 7 Septembre 2019 - 16:39



Tchad : à Goz Beida, le ministre de l'Administration du territoire appelle à redoubler d'efforts. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le ministre de l'Administration du territoire appelle à redoubler d'efforts. © Alwihda Info
Le ministre de l’Administration du territoire et des Collectivités territoriales décentralisées, Mahamat Ismaël Chaïbo, est arrivé vendredi à Goz Beida, chef-lieu de la province de Sila, accompagné d’une délégation composée de généraux et de responsables sécuritaires.

Le ministre a été accueilli à sa descente d’hélicoptère par le gouverneur Kedallah Younousmi Hamidi, ainsi que des responsables administratifs et militaires de la province.

A la résidence du gouverneur, une séance de travail et de suivi de l’état d’urgence a été tenu par le ministre.

Le gouverneur Kedallah Younous Hamidi a rappelé le contexte sécuritaire tendu dans la zone suite aux violences intercommunautaires, a constaté Alwihda Info.

« Ces fâcheux incidents ont causé des morts d’hommes, conduisant à l’instauration de l’état d’urgence dans la province de Sila. Votre présence aujourd’hui est très importante. Le gouvernement tchadien accorde une importance à la sécurité de la population et de leurs biens", a indiqué le gouverneur à l'entame de la réunion.

D'après lui, "ce qui est survenu à Arata et Sesabané est inacceptable et inadmissible. C’est ce qui a mis la province du Sila dans l’état d’urgence. Tout ça c’est pour avoir la paix au Sila. La zone est devenue compliquée, il faut faire tout le possible pour désarmer la population. Nous demandons de mettre des forces sur place pour garantir la paix car l'évènement d'Arata a fait couler beaucoup de sang de nos frères tchadiens qui s'entretuent avec des armes lourdes".

En fin d'après-midi, le ministre s'est entretenu à la salle de réunion du gouvernorat du Sila avec les responsables militaires et administratifs. Il était porteur d'un message axé sur l'état d'urgence et l'évaluation des opérations menées par les autorités du Sila. Il a remercié le gouverneur de la province et les responsables militaires pour les efforts fournis.

"Nous sommes venus pour le suivi de vos activités. Travaillez pour instaurer la paix. (...) Ce qui est survenu dernièrement à Arata et Sesabané est inacceptable. J'étais sur le terrain pour voir, c'est tellement horrible comment les hommes sont morts. La situation est difficile", a souligné le ministre en charge de l'administration du territoire.

Il a demandé à "chaque préfet de prendre ses responsabilités pour travailler à l'amélioration de la paix au sein de la population", rappelant qu'une commission "a été mise sur pied dans la province de Sila pour le suivi de l'état d'urgence."

Face aux autorités traditionnelles et aux différents chefs de quartier de la ville de Goz Beida et de la province de Sila, le ministre a demandé d'aider les autorités de la province à contribuer au retour de la paix et de la coexistence pacifique. "Chaque chef de quartier et de carré doit sensibiliser la population pour la paix et la sécurité. Vous êtes très importants aussi pour faire arrêter tous les conflits", a indiqué le ministre.

Mahamat Ismaël Chaïbo a quitté Goz Beida ce samedi matin à destination d'Abéché, avant de regagner N'Djamena.

Tchad : à Goz Beida, le ministre de l'Administration du territoire appelle à redoubler d'efforts. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le ministre de l'Administration du territoire appelle à redoubler d'efforts. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)