Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité


Alwihda Info | Par - 27 Septembre 2020



Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Des jeunes se sont rendus samedi au camp militaire de la zone de défense et de sécurité n°9 de Moundou pour une opération d'assainissement dans le cadre des journées d'actions citoyennes. Cette initiative, réalisée sous l'impulsion de Tchad Consensus, réjouit le colonel Sidick Chérif, chef d'état-major de la zone.

"C'est une action qu'on n'a jamais vu. Les jeunes commencent à aimer l'armée tchadienne. Ils commencent à comprendre la mission de l'armée tchadienne. Par cette occasion, je vous remercie pour cette bonne collaboration avec l'armée tchadienne", se félicite le colonel Sidick Chérif.

Casimir Yodeyman, président de Tchad Consensus, explique que cette action de salubrité avec l'armée a été initiée pour témoigner de la "reconnaissance à ces vaillants soldats qui sont sur le terrain, sous la pluie, le soleil, sur le champ de bataille pour nous défendre."

"Sans eux, nous n'avons pas de sommeil. En tant que jeunes, ce que nous devons faire c'est de reconnaitre la valeur de ceux qui défendent notre partie, notre nation. Nous n'avons pas grand chose à leur donner", souligne-t-il.

"Nous voulons à travers cette action appeler toute la jeunesse à s'intéresser, à comprendre que l'armée fait partie de la société tchadienne. Nous les encourageons à lancer cette initiative partout au Tchad. Dans les régions où il y a des camps militaires, il faudrait s'approcher et venir prêter main forte à ces valeureux soldats qui nous ont défendu et continuerons à nous défendre dans cette nation", conclu Casimir Yodeyman.

En guise de conseils à la jeunesse, le colonel Sidick Chérif explique qu'il y a beaucoup de choses à faire et que les jeunes ne peuvent pas rester à la maison. "Il faut que les jeunes commencent à travailler, non seulement pour l'armée mais pour toute la ville", dit-il.

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info

Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : à Moundou, la jeunesse et l'armée main dans la main pour la salubrité. © Golmem Ali/Alwihda Info
Golmen Ali
Correspondant de la province du Logone Occidental En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 14:15 Tchad : le congrès du CNCJ s'ouvre à N'Djamena


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)