Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : âge de candidature à la présidentielle, "pourquoi bloquer les autres" ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 30 Octobre 2020



Kebir Mahamat Abdoulaye.
Kebir Mahamat Abdoulaye.
Kebir Mahamat Abdoulaye, directeur des Statistiques et de la Communication de l'Autorité de Régulation des Marchés Publics, s'est penché vendredi sur la question de l'âge de candidature à l'élection présidentielle, lors des assises du 2ème Forum national inclusif.

Il estime que la résolution de 2018 préconisant l'âge de candidature à partir de 35 ans n'a pas été appliquée :
"Dans cette même salle, nous avons adopté que l'âge de candidature à la présidentielle est de 35 ans mais par hasard, nous avons trouvé dans la nouvelle Constitution que l'âge a été augmenté à 45. Mais qui a fait ça ? Les membres de la Commission de rédaction savent très bien qui a autorisé d'introduire de 35 à 45 ans. Nous ne l'avons pas adopté ici dans cette salle en mars 2018. Celui qui peut me contredire je le défi".

Kebir Mahamat Abdoulaye présente un comparatif de plusieurs pays où l'âge de candidature à la présidentielle est inférieur à celui du Tchad, variant de 18 ans (Gabon, France, etc) à 35 ans (Mauritanie, etc). En revanche, le Tchad côtoie la Chine qui est "le seul pays a avoir fixé l'âge à 45 ans".
"Je réclame et propose que ce qu'on a adopté en mars 2018 soit rétabli. Ce n'est qu'un droit pour tous les tchadiens. L'âge moyen au Tchad c'est 19 ans. L'âge médiane c'est 14,8 ans, selon l'INSEED. Plus de 80% des tchadiens sont âgés de moins de 45 ans. À travers ça, ça indique clairement que le Tchad est une population très jeune.

Kebir Mahamat Abdoulaye milite depuis 2018 sur cette question. Il affirme que le 2ème Forum national inclusif est l'occasion d'y tenir compte :
"J'ai demandé depuis 2018 (...) C'est l'occasion, je crois qu'il est en train de me suivre pour lui demander s'il est aussi d'accord qu'on rétablisse l'âge à 35 ans. Ce n'est pas contre moi seul mais cela concerne aussi tous les tchadiens. J'ai été candidat indépendant à l'élection présidentielle en 2016 et les gens savent très bien qu'en 2021 je n'aurais pas 45 ans. (...) Pourquoi bloquer les autres tchadiens qui ont l'âge, l'aptitude à se présenter à l'élection présidentielle ?"



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Novembre 2021 - 07:50 Tchad : l'ANVOLT prône le patriotisme


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)