Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Tchad : attention, le MPS revient au galop!


Alwihda Info | Par Masrambaye Blaise - 16 Mars 2022

Secret de la comédie ! La nomination du fin manipulateur Mahamat Zène Bada Abass comme conseiller du président-putschiste Mahamat Kaka confirme à jamais le retour du Mouvement patriotique du salut aux commandes. Un parti qui a entraîné le Tchad dans un gouffre de malheurs.


Tchad : attention, le MPS revient au galop!
Il y a des signes qui ne trompent jamais. Chevauchement de grosses cylindrées à Chadra pour se reconstituer il y a quelques mois, voyage éclair à Bongor pour célébrer son anniversaire vendredi passé, le parti des kleptomanes dont "le bras armé" est désormais et de façon ostensible le conseil militaire de transition gagne de plus en plus le terrain. L'assemblée nationale rebaptisée conseil national de transition, chasse gardée de l'inamovible Haroun Kabadi en est une première illustration. L'entourage du président du conseil militaire de transition, dépositaire de tous les pouvoirs est constitué de militants non des moindres du parti de Bamina. La nouvelle équipe ministérielle, elle aussi a permis de coopter, soit quelques militants du parti, soit quelques leaders de partis satellites.

Transition en péril

"Mon père serait fier de moi", s'enorgueillait Mahamat Kaka quelques semaines après la transition. Évidemment, Déby père serait fier de son rejeton tellement il œuvre à perpétuer le règne de son funeste parti qu'à réussir la transition, vif désir des Tchadiens. Les mêmes conseillers du père d'hier oeuvreront exclusivement à conquérir le pouvoir, au grand malheur des Tchadiens qui aspirent à une vie bien meilleure que l'enfer que leur a offert le MPS durant trois décennies. L'un des plus jeunes conseillers du président du conseil militaire de transition, Hassan Bakhit Djamous, fondateur du bureau de soutien Djamous a bien averti: "le MPS reviendra bientôt au pouvoir!"



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2022 - 20:57 Tchad : le sort des femmes préoccupe

Lundi 18 Avril 2022 - 16:53 Cameroun : la crise anglophone préoccupe