Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : bras de fer à la mairie de Moundou pour les arriérés de salaires


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 11 Septembre 2019 modifié le 11 Septembre 2019 - 20:23



Les employés de la mairie de Moundou réclament désormais 26 mois de salaires impayés. Après plusieurs préavis de grève, ils ont depuis plus d'un mois décidé d'arrêter le travail pour se faire entendre, mais rien de concret ne leur a été proposé.

“Nous avons même demandé ne serait ce qu’un mois de salaire pour inscrire les enfants à l'école mais aucune réponse du côté des dirigeants”, confie un délégué du personnel de la mairie de Moundou.

Ce mardi 10 septembre 2019, ils ont prévu un sit-in dans la cours de la mairie pour se faire entendre. Informés de l'intention des employés, les autorités ont déployé des gendarmes et des policiers qui ont placé des barricades devant la mairie afin d'empêcher la tenue du sit-in.

"Nous irons jusqu'au bout pour réclamer nos dûs”, explique un délégué du personnel.

Selon lui, “la mairie ne fonctionne pas et si un agent se présente quelque part au nom de la mairie pour un recouvrement, c'est un voleur."

La reprise du travail à la mairie est désormais conditionnée au paiement des arriérés de salaires.