Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "cet arrêté, tellement qu'il est monotone, ça donne l'impression d'une exclusion", Haroun Badawi


Alwihda Info | Par - 30 Décembre 2022


Le conseiller national Haroun Badawi a interpellé le gouvernement ce 30 décembre sur l'arrêté d'intégration dans le corps de la police nationale par remplacement numérique. Selon les conseillers nationaux, l'arrêté polémique gêne dans la mesure où la liste des personnes intégrées ne refléterait pas la diversité du Tchad.


"Cet arrêté, tellement qu'il est monotone, ça donne l'impression d'une exclusion", a lancé le conseiller national. Il a préconisé qu'un acte soit posé pour réaménager l'arrêté.

"En toute franchise, ça nous met mal à l'aise. Ça met à mal la cohabitation mais même aussi nos relations avec certains amis (...) Ce n'est pas les mêmes Mahamat et Ali. Il n'y a que certains Mahamat avec grand M. Mais les Mahamat et Ali avec petit M et petit A n'y figurent pas", selon le représentant du peuple.

Pour le conseiller Haroun Badawi, il faut agir autrement après 45 jours de dialogue national. À ses yeux, l'injustice fait que "beaucoup de frères ont demandé à aller au fédéralisme".
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)