Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena


Alwihda Info | Par Djibrine Haidar Kadabio - 8 Novembre 2019 modifié le 8 Novembre 2019 - 14:36



Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Le salon international des cosmétiques et de beauté au Tchad s'est ouvert ce vendredi matin à la Maison de la Femme. L'évènement est placé sous le thème : "Le développement des métiers des cosmétiques et de beauté à l'ère numérique."

La présidente du comité d'organisation, Mme. Adriane Ndoubayo, a indiqué que "le Tchad dispose d'une beauté dans toutes ses formes mais hélas ce secteur est en retard."

Le salon vise à favoriser l'évolution de la beauté du Tchad dans le monde numérique actuel, et à valoriser le métier des cosmétiques et de la beauté à travers des groupements de femmes rurales en développant les matières premières du terroir. 

"Nous invitons tous les acteurs à s'impliquer et à nous aider à valoriser ces secteurs pour le bien-être de la femme tchadienne", a affirmé Mme. Adriane Ndoubayo.

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Le directeur du ministère du Développement touristique, de la Culture et de l'Artisanat, Dahiya Wakalo, a estimé que ce salon est un "espace privilégié pour la célébration de la beauté tchadienne dans toute sa diversité", que ce soit la beauté des matières premières de notre sous-sol, celle des produits cosmétiques "made in Tchad" et à base des matières premières du terroir, la beauté des créations des stylistes et la beauté du travail des esthéticiens, coiffeurs et maquilleuses professionnelles, ou encore la beauté des mannequins.

"Nous constatons au fur et à mesure un nombre grandissant de femmes et de jeunes promoteurs des petites et moyennes entreprises dans le domaine des cosmétiques et de la beauté qui semble être un domaine très passionnant et assez rentable. Il est donc important de se pencher dessus pour lui assurer un développement effectif", a-t-il ajouté.

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Selon Dahiya Wakalo, "le Tchad dispose d'une diversité culturelle sans précédent et il est plus qu'impératif à la jeunesse et à la femme qui représentent plus de la moitié de la population de multiplier des activités de sensibilisation et d'exposition pouvant garantir la promotion des richesses de notre biodiversité."

Le Gouvernement tchadien, dans sa politique nationale de développement, a créé des infrastructures adéquates à l'épanouissement des entrepreneurs en général et des jeunes en particulier, indique le responsable du ministère du Développement touristique, de la Culture et de l'Artisanat. Cependant, selon lui, les bénéficiaires peinent à s'approprier la chose publique.

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
"Pendant longtemps, notre pays a été fragilisé par de multiples tragédies, c'est ce qui a freiné son envol économique occasionné par la méfiance entre ses fils. Or, chacune des régions a des richesses qu'elle peut exploiter plus brillamment. A ce niveau, la conjugaison des efforts est plus que nécessaire. Ce combat pour la culture est un combat pour la cohésion sociale", estime Dahiya Wakalo.

Le salon est également un canal de plaidoyer pour évoquer la question des taxes sur les PME en sollicitant l'exonération pour les trois premières années au minimum. Il ambitionne également de favoriser le brassage des cultures, encourager la formation des jeunes dans les métiers des cosmétiques et de la beauté, et soutenir l'entrepreneuriat féminin et l'autonomisation de la femme en encourageant la jeune fille et la femme à se prendre en charge.

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
La découverte des richesses du Tchad profond permet d'acheter les produits nationaux fabriqués avec beaucoup d'amour et de passion, utilisés au quotidien. C'est une opportunité pour limiter les importations des produits étrangers et encourager la consommation locale.

Ce salon est aussi un voyage en profondeur du Tchad pour "découvrir ce que le pays offre de particulier et de meilleur". Les métiers liés aux cosmétiques et à la beauté peuvent contribuer à réduire au maximum le taux du chômage et faire avancer le Tchad.

Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info
Tchad : ouverture du salon international des cosmétiques et de beauté à N'Djamena. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)