Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts


Alwihda Info | Par Djibrine Haïdar Kadabio - 6 Février 2020


Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
A N'Djamena, le recyclage et la décoration font bon ménage dans l'atelier de la jeune startup Noudji Décor & Arts. C'est dans le recyclage de pneus et de matière plastique que se sont lancés Sylvie Pitimbaye et Thomas Madide, les deux cofondateurs de "Noudji Décor & Arts". Cette jeune startup redonne de la vie à de vieux pneus inutilisés, dans son atelier situé à l'avenue 10 octobre, au quartier Dembé, dans le 7ème arrondissement de la capitale.

Au sein de la cour d'un domicile qui fait office d'atelier, les deux cofondateurs bravent les difficultés avec les moyens du bord. Difficile de ne pas s'émerveiller tant le résultat est époustouflant ; chaises, poufs, tabourets, canapés, sapins, on en a pour tous les goûts et toutes les couleurs.

"L'atelier, comme vous le voyez, on est encore à la maison. On n'a pas encore un espace. Nous sommes encore une toute petite entreprise, une startup qui est entrain de se développer. Nous n'avons pas assez de moyens pour avoir un atelier en tant que tel mais nous travaillons avec les moyens de bord, ce qu'on a", souligne Sylvie Pitimbaye.

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Pour les deux confondateurs, ce qu'ils font vient d'abord d'une passion pour la décoration. "Une passion pour moi dès le bas âge, et également de l'art pour mon cofondateur parce que nous sommes deux à former Noudji Décor & Arts", explique Sylvie.

Le projet initial était d'ouvrir une boutique de décoration, avant de découvrir le recyclage. "Nous, nous sommes dit, pourquoi ne pas vraiment associer le recyclage à la décoration. Non seulement on va embellir les maisons, l'environnement, mais nous allons les protéger en recyclant ces déchets qui polluent notre environnement. C'est comme ça que l'idée est venue. Nous avons commencé avec les moyens du bord, à recycler les bouteilles en plastique, les pneus usés. On les recycle dans les coins de rue où les gens jettent et on leur donne une seconde vie", affirme la cofondatrice de Noudji Décor & Arts.

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Pourtant, pas facile de convaincre les tchadiens d'acheter des produits recyclés. "Quelqu'un qui voit un pneu qui est dans la nature, qui est dans la poubelle, puis retrouver ce pneu chez lui au salon, au début c'était pas facile", reconnait Sylvie. Mais grâce aux réseaux sociaux, aux médias, et surtout au talent des deux artistes, le travail a pu être mis progressivement en lumière.

"Les gens ont commencé à aimer, on a eu assez de commandes, surtout nos poufs, nos chaises sont abordables. C'est avec des matériaux durables puisque les pneus c'est des plastiques qui ne se dégradent pas facilement. Et c'est un produit local, ça fait que les gens ont commencé à aimer. Biensur que ce n'est pas facile mais on croise les doigts", affirme-t-elle.

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
D'autres possibilités de recyclage

D'autres produits ménagers peuvent être recyclés pour fabriquer par exemple le compost pour ceux qui font dans l'agriculture, car "tout ce qu'on découpe, qu'on jette dans la cuisine, peut être recyclé. Tout ce qui est plastique, on peut le recycler pour faire beaucoup de choses", indique l'entrepreneuse. A force de travail, de lecture et de recherche, elle essaye de pousser un peu plus tous les jours pour enrichir ses connaissances dans le domaine environnemental.

Selon elle, "au Tchad, nous avons vraiment de l'opportunité. Maintenant, il y a assez de produits biodégradables tel que le charbon que nous pouvons fabriquer à base de déchets que nous recyclons, mais nous manquons de moyens pour le faire. Nous sommes vraiment limités et les tchadiens n'ont pas encore cette idée de recyclage. Par contre il y a tout. Tout ce qu'on utilise, on peut le recycler et redonner une seconde vie."

© C/P Denis Sassou Guepeur
© C/P Denis Sassou Guepeur
"Nos déchets valent de l'or"

Lors de ses déplacements, Sylvie ne manque pas de le rappeler, "nos déchets valent de l'or". A travers les déchets, "on peut vraiment s'en sortir, se faire de l'argent. Non seulement ça mais on peut contribuer à la protection de l'environnement, au développement du pays", énumère-t-elle.

L'activité de recyclage peut également être au service de l'autonomisation des femmes. La startup encourage les jeunes filles à profiter des opportunités, sans attendre que quelqu'un leur donne quelque chose.

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
D'après l'entrepreneuse, "il y a assez d'opportunités, même si elles ne veulent pas entreprendre dans le recyclage. Il y a assez de choses que les jeunes filles peuvent faire pour se faire de l'argent que d'attendre toujours l'argent des hommes ou de quelqu'un qui va les exploiter avant de leur donner. Elles ont cette capacité, les filles sont fortes."

"Elles ont les capacités pour faire le travail que les hommes font également", assure Sylvie, sachant que le recyclage est une activité qui ne va pas s'arrêter aujourd'hui car "tant qu'il y a des voitures, des motos qui circulent, la population qui consomme tout ce qui est bouteille plastique, on aura la matière première à travailler". Ce domaine, elle le voit plein d'avenir pour ceux qui y entrent et osent.

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
"La volonté et la détermination"

A l'endroit des jeunes tchadiens, le maître-mot est d'oser en entreprenant. "C'est pas facile, c'est vrai, parce que nous savons que maintenant, les bureaux sont saturés, le travail c'est pas donné à tout le monde. Avec la capacité que la personne a, avec la volonté et la détermination, que les jeunes puissent oser", confie Sylvie.

Elle estime que si chaque jeune décide de créer une entreprise et recrute deux à trois personnes, cela va créer de l'emploi. "Donc c'est juste d'oser, même si on n'a pas les moyens, même si on n'a pas de soutiens, c'est juste la volonté et la détermination et ils verront que InchAllah, ça va aller."

Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : recyclage et décoration, l'alliage parfait chez Noudji Décor & Arts. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info