Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : révocation de fonctionnaires du corps de la police pour faute grave


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Juillet 2018 modifié le 13 Juillet 2018 - 21:59



Des policiers au Tchad. Alwihda Info/D.H.
Des policiers au Tchad. Alwihda Info/D.H.
Par décret n° 1429 du chef de l'État, douze fonctionnaires dont les noms suivent sont révoqués pour faute grave et manquement aux obligations professionnelles du corps de la police nationale :

En application des dispositions des articles 88, 91 alinéa 5 et les articles 138 et 139 de l'ordonnance du 1er mars 2011, 

Issa Moussa Mboulo, commissaire divisionnaire de police ;
Abdoulaye Moussa Adoum, commissaire divisionnaire de police ;
Keydallah Youssouf Adoum, commissaire principal de police ;
Moussa Moursal Wadi, commissaire principal de police ;
Ahmat Youssouf Boye, commissaire principal de police ;
Abbas Kayangar, officier principal de police ;
Tahir Hamid Ahmat, officier principal de police ;
Mahamat Brahim Ali, officier principal de police ;
Ahmadaye mahamat Dourra, officier de police ;
Hassan Mahamat, gardien de la paix ;
Adoum Barkaï Maïdé, gardien de la paix ;
Abbas Tom Irobeye, gardien de la paix.

Les droits à pension des personnes citées sont suspendus.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 18:33 Tchad : radiation dans l'armée