Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Africains maltraités : la Chine réagit


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Avril 2020


Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. © DR
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. © DR
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a réagit hier à la polémique sur des mauvais traitements de ressortissants africains en Chine.

"En appliquant les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie, le gouvernement chinois a toujours attaché une haute importance à la protection de la vie et de la santé des personnes de nationalité étrangère en Chine. Toutes les personnes de nationalité étrangère sont traitées sur un pied d’égalité. Nous nous opposons au traitement différencié et pratiquons la tolérance zéro contre tout propos et comportement raciste", a déclaré Zhao Lijian.

"Depuis l’éclatement de l’épidémie, les autorités de Guangdong ont attaché une grande importance à la prise en charge médicale des personnes de nationalité étrangère vivant en Chine, y compris des Africains. Des plans et des arrangements spécifiques ont été mis en oeuvre pour protéger leur vie et leur santé au mieux de nos capacités, de sorte que nous avons réussi à sauver la vie de certains patients africains qui se trouvaient dans des états graves ou critiques", selon lui.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a ajouté que "les autorités de Guangdong attachent une haute importance aux préoccupations exprimées par certains pays africains et sont en train de travailler rapidement à améliorer leurs méthodes de travail."

La Chine s'engage à "fournir les services de gestion sanitaire sans différentiation, désigner des hôtels spécifiques à l’usage des personnes de nationalité étrangère qui sont demandées à suivre une observation médicale, accompagner d’un allégement ou d’exonération des frais d’hébergement pour des personnes en difficultés, mettre en place des mécanismes de communication effective avec les Consulats Généraux des pays étrangers à Guangzhou, s’opposer fermement à tout propos et comportement raciste et discriminatoire."

Le ministère chinois des Affaires étrangères "maintiendra la communication étroite avec les autorités de Guangdong, et continuera à répondre activement aux préoccupations raisonnables et aux revendications légitimes des parties africaines."