Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Africains maltraités : la Chine regrette, l'UA met en garde


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Avril 2020


Africains maltraités : la Chine regrette, l'UA met en garde. © UA
Africains maltraités : la Chine regrette, l'UA met en garde. © UA
À la suite des incidents signalés de brutalités et de blessures connexes qui auraient été infligées à des Africains dans la province du Guangdong en République populaire de Chine, le vice-président de la Commission de l'Union africaine, Kwesi Quartey a rencontré mercredi à Addis Abeba, l'ambassadeur de Chine auprès de l'Union africaine, Liu Yuxi, pour une discussion sur la manière dont la question serait résolue.

Kwesi Quartey a indiqué que compte tenu de l'étroitesse des relations entre la Chine et l'Afrique, les incidents signalés étaient clairement inacceptables, a rapporté l'Union africaine dans un communiqué.

L'ambassadeur Yuxi a réitéré l'immense valeur que la Chine accorde à sa relation avec l'Afrique et son engagement à protéger et développer cette relation. Il a notifié le regret et l'embarras que les incidents ont causés à la Chine. L'ambassadeur a détaillé les mesures que le gouvernement chinois a prises et continue de prendre pour rétablir le calme et protéger la sûreté, la sécurité et la dignité de la population africaine en Chine.

Liu Yuxi a informé le vice-président que les Chinois dont les publications sur les réseaux sociaux ont provoqué l'incident malheureux ont été arrêtés. En outre, le personnel chargé de l'application des lois ayant exercé une force excessive a été réprimandé et averti de faire preuve de retenue tout en s'acquittant de ses fonctions. Il a également mentionné que deux hôtels ont été sécurisés pour les Africains touchés et que les frais seraient à la charge du gouvernement chinois. En outre, les passeports et effets personnels saisis ont été récupérés et remis à leurs propriétaires légitimes, a précisé l'ambassadeur.

Il a exprimé son regret général pour ce qui s’était passé et a fait part de la détermination de la Chine à utiliser cela comme une leçon pour améliorer les relations avec leurs frères africains.

"Il est clair que cette affaire a causé du chagrin, de la douleur et de l'humiliation à tous les Africains."

Selon l'UA, "l'Afrique apprécie ses relations avec la Chine mais pas à n'importe quel prix. De nouveaux actes de brutalité infligés aux Africains ne seront pas acceptés par l'Union africaine et par tous les Africains."