Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Al Qaïda revendique une attaque contre le Tchad suite à la visite de Netanyahu


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Janvier 2019 modifié le 21 Janvier 2019 - 09:01



Des soldats tchadiens au Mali. © DR
Des soldats tchadiens au Mali. © DR
Une branche d'Al Qaïda, Jamat al-Islam Wal-Muslimin a revendiqué ce dimanche 20 janvier l'attaque menée contre un contingent tchadien de la MINUSMA au nord du Mali, en réaction au rétablissement des relations diplomatiques entre le Tchad et Israël, a appris Alwihda Info.

Au moins dix casques bleus tchadiens ont été tués et 25 blessés ce dimanche dans une "attaque terroriste complexe" d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du Mali, par plusieurs véhicules pick-up lourdement armés, selon un premier bilan. La branche d'Al Qaïda fait état de "30 morts tchadiens" dans son communiqué de deux pages. L'attaque s'est produite dans la matinée à Kidal, à quelques 200 km au sud du camp d'Aguelhok. 

Les attaques contre les intérêts tchadiens ont été ordonnés, selon le communiqué du groupe terroriste, par le chef d'Al Qaïda Ayman al-Zawahiri après la visite d'Idriss Déby en Israël en novembre 2018.

L'attaque a été planifiée au même moment que la visite du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à N'Djamena.

Les casques bleus tchadiens ont tué trois terroristes et en ont capturé un lors de l'attaque.

Al Qaïda revendique une attaque contre le Tchad suite à la visite de Netanyahu