Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Banque sino-congolaise pour l’Afrique : 1, 7 milliards de Fcfa de bénéfice pour l’exercice 2017


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 10 Avril 2018 modifié le 10 Avril 2018 - 20:52

Au cours de l’exercice comptable clos le 31 décembre 2017, la Banque sino-congolaise pour l’Afrique a réalisé un bénéfice de 1,7 milliards de Fcfa. L’annonce a été faite par le président du conseil d’administration de cette banque, Rigobert Roger Andely, à l’occasion de l’inauguration officielle de son immeuble-siège, ce 10 avril 2017 à Brazzaville, par le président Denis Sassou N’Guesso, en présence de la vice-présidente de la banque agricole de Chine, Mme Guo Ningning.


Denis Sassou N'Guesso coupant le ruban symbolique pour la mise en service de la BSCA-Bank

Une banque commerciale aux standards internationaux vient s’ajouter sur l’échiquier économique congolais. Il s’agit notamment de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique dont le président Denis Sassou N’Guesso a coupé le ruban symbolique pour l’inauguration officielle de son immeuble-siège situé au cœur de Brazzaville.

L’objectif étant de booster la capacité de financement de l’économie nationale et de mettre à la disposition des clients congolais les produits de grande qualité déjà expérimentés dans les pays développés comme la France, la Chine ou les Etats-Unis d’Amérique.

Filiale de la Banque agricole chinoise, représentée à la cérémonie d’inauguration par la vice-présidente, Mme Guo Ningning, la Banque sino-congolaise pour l’Afrique, augure des lendemains meilleurs. Selon le président du conseil d’administration, Rigobert Roger Andely, les résultats obtenus, au cours des deux années écoulées (2016-2017) sont prometteurs.

Du haut de la tribune, il a peint le tableau pour 2017 qui a enregistré un bénéfice de 1,7 milliards de FCFA, au titre de l’exercice comptable clos au 31 décembre, après une perte de 452 millions en 2016. « Nous sommes en avance sur notre business plan, qui prévoyait les premiers bénéfices à fin 2018 », a-t ‘il noté et de poursuivre « En deux ans, nous avons fait globalement la moitié du chemin et nous comptons faire l’autre moitié au cours des 5 prochaines années. »

Dans le même registre, Rigobert Roger Andely, a annoncé que les actionnaires envisageait à la fin de cette année une augmentation de capital de 20 milliards de Fcfa, pour laquelle « la partie congolaise a déjà versé sa part. » Pour lui cette augmentation du capital allait hisser la BSCA-Bank au niveau de la première banque la mieux dotée en capital social de la zone Cemac.

Au plan des infrastructures et de l’extension du réseau, le président du conseil d’administration a également noté quelques avancées significatives. Il s'agit notamment de l’ouverture en 2017 de 2 nouvelles agences respectivement à Pointe-Noire et Brazzaville. Outre les agences de poto-poto et Bacongo en chantier, l’ambition affichée par le conseil d’administration est de poursuivre l’implantation de la banque sur l’ensemble du territoire national en 2018 et 2019 pour en faire une banque de proximité.

Pour l’année 2018, la BSCA entend également installer 50 distributeurs supplémentaires dans tout le Congo et de 2016 à 2017, les effectifs globaux sont passés de 71 à 90 agents dont 75% des congolais. Au cours de cette dernière année, les dépôts de la clientèle avaient atteint 105 milliards de FCFA contre 60 milliards en 2016, soit un taux de 176%. De leur côté les crédits accordés aux clients du secteur privé sont passés de 26 milliards en 2006 à92 milliards en 2017, soit une augmentation de 355%.

Au sujet du soutien financier à l’Etat congolais, le président du conseil d’administration a précisé que, la BSCA a porté un encours de 50 milliards de FCFA, ce qui la placerait au premier rang des banques installées au Congo tout en indiquant que « ces concours se portent bien. »