Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Boko Haram : au moins 70 soldats nigérians tués dans une attaque meurtrière


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Mars 2020


Le président nigérian Muhammadu Buhari. © DR
Le président nigérian Muhammadu Buhari. © DR
Au moins 70 soldats nigérians dont cinq officiers ont été tués lundi dans la forêt d'Alargano, dans l'État de Borno, suite à une embuscade tendue par des insurgés de Boko Haram, ont indiqué les autorités nigérianes.

Les insurgés auraient utilisé des renseignements fournis par leurs informateurs locaux pour organiser l'embuscade, ont rapporté des médias nigérians.

L'attaque a ciblé une unité comprenant 120 soldats qui se dirigeait vers une base de Boko Haram située dans une forêt, pour y mener une offensive.

De nombreux soldats sont toujours portés disparus, certains auraient été enlevés par Boko Haram.

De l'armement militaire, dont un canon d'artillerie de 105 mm et un système de fusées à lancement multiple ont été détruits par les terroristes.

Le président Muhammadu Buhari a exprimé son profond chagrin et sa tristesse face à la perte de soldats pris en embuscade par des terroristes dans le village de Gorgi, dans l'État de Borno.

En compatissant avec leurs familles et ceux qui ont subi des blessures, il a déclaré que la mort de chaque soldat provoque une douleur profonde car il sait ce que signifie être soldat et comprend parfaitement les risques extrêmes associés à la profession.

Le Tchad en deuil

Des insurgés de Boko Haram de la faction d'Aboubakar Shekau ont également attaqué lundi une base militaire tchadienne à Bouma, dans la province du Lac. Au moins 92 soldats tchadiens ont été tués et 47 militaires sont blessés, a annoncé mardi le président Idriss Déby.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Mars 2020 - 12:05 Afrique - COVID-19 : 3,924 cas, 117 morts