Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Burkina Faso : suite à l’attaque mortelle de Boukouma, deuil national de 72 heures


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Août 2021


Burkina Faso : suite à l’attaque mortelle de Boukouma, deuil national de 72 heures
Le président de la République du Burkina-Faso, Roch Marc Christian Kaboré a décrété le 18 août dernier, un deuil national de 72 heures, allant du jeudi 19 août 2021 à zéro heure, au samedi 22 août à 24 heures, sur l’étendue du territoire national. C’est en mémoire des victimes de l’attaque perpétrée, par des individus non identifiés, contre un convoi mixte composé de civils, d’éléments des forces de défense et de sécurité et de volontaires pour la défense, sur l’axe Arbinda-Gorgadji dans le Soum, le 18 août 2021.

Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne sur les édifices publics et dans les représentations diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger. Par ailleurs, selon le décret présidentiel, les manifestations à caractère récréatif sont interdites. En effet, une attaque s'est produite à la hauteur de Boukouma, à 25 km de Gorgadji, alors que les gendarmes et les « volontaires pour la défense de la patrie » étaient en mission d'escorte en partance pour Arbinda.

Pendant la riposte, 58 terroristes ont été abattus et de nombreux autres ont été mis en déroute. 14 gendarmes, trois « volontaires pour la défense de la patrie » et 30 civils ont été tués, tandis que 30 blessés ont été évacués.