Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Bangui (PK5), reprise des patrouilles mixtes MINUSCA-FSI


Alwihda Info | Par V.M - 8 Janvier 2020

BANGUI [LNC] – Dans une nouvelle mise à jour, le bilan des violences du KM5 s’est encore alourdi. Plus de 50 morts et plus de 80 blessés, pour encore les plus connus. car selon la Croix Rouge centrafricaine, le bilan définitif n’est pas encore clos.


Centrafrique : Bangui (PK5), reprise des patrouilles mixtes MINUSCA-FSI. © DR
Centrafrique : Bangui (PK5), reprise des patrouilles mixtes MINUSCA-FSI. © DR
Suite à cette grave crise dans le 3ème arrondissement de la capitale centrafricaine, dès le 3 janvier dernier, une délégation conjointe gouvernement centrafricain et MINUSCA s’est rendue au PK5, afin de relancer les patrouilles de sécurité dans la zone, mises en veille depuis un moment.

Un fort vœu des commerçants, que la MINUSCA a aidé à la mise en place également, d’un comité de crise, chargé de faciliter le désarmement de la population de la zone.

VERS UNE SÉCURITÉ PÉRENNE ?

Ainsi, depuis le début de l’année, quotidiennement, des patrouilles conjointes MINUSCA et forces de sécurité intérieures (FSI) sillonnent le 3ème arrondissement.

Dans la foulée, la MINUSCA vient de mettre en place une police communautaire de proximité. Pour Ali Hassan Kahin, le coordonnateur de cette police communautaire, « Cette population (du PK5) attendait depuis un moment une telle initiative de notre part, pour une confiance mutuelle, en coordination avec les FSI. »

Le 31 décembre dernier, accompagnant Denise Brown, la numéro deux de la MINUSCA et coordinatrice humanitaire en Centrafrique, lors d’une descente commune MINUSCA – Gouvernement au PK 5, Henri Wanzet Linguissara le ministre de l’intérieur initiait ces mouvements sécuritaires, en déclarant : « Je suis là, pour annoncer solennellement, la reprise de la patrouille conjointe MINUSCA – FSI dans le 3ème arrondissement, en collaboration avec les compatriotes du quartier. »

© Janvier 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés