Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : le COSERCO intensifie ses actions de riposte spirituelle face au coronavirus


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 8 Mars 2022

Le Conseil supérieur des églises de réveil du Congo (COSERCO) poursuit sa campagne de communication dans le cadre de la riposte spirituelle face à la pandémie du Covid-19. Pour porter son message sur l’ensemble du territoire et au-delà des frontières congolaises, un spot a été diffusé dans les média de décembre 2021 et janvier 2022.


Le pasteur Germain Loubota lançant les journées de ripostes spirituelles contre la Covid-19 (photo CMT).
Le pasteur Germain Loubota lançant les journées de ripostes spirituelles contre la Covid-19 (photo CMT).
Eu égard à la décision des autorités congolaises relative à l’intensification de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 assortie d’une opération « coup de poing » de 45 jours en octobre 2021, consistant à vacciner, au moins 750.000, et à durcir l’application des mesures barrières dans la population, les leaders des églises de réveil se sont engagés à faire de la riposte spirituelle contre la Covid-19 leur cheval de bataille. Pour intensifier leurs actions de riposte spirituelle sur l'ensemble du territoire national , ils ont conçu un spot vidéo qui a été diffusé en décembre 2021 et janvier 2022.

Dans cette perspective, le président du COSERCO, Germain Loubota, a recommandé aux chrétiens à joindre leur foi à la science. Pour lui, il n’est pas interdit par Dieu de continuer à respecter les mesures barrières, autrement dit, de porter son masque, de garder une distanciation, de laver constamment ses mains et d’autres choses encore utiles. « Une hygiène de vie, associée au vaccin, freinera toute contamination au virus », a-t-il souligné avant de marteler « Si le vaccin est sanctifié par la prière, crois aussi ( chrétien) en te faisant vacciner tu reçois dans ton corps quelque chose de sain qui ne peut pas te faire mal… »

Le peuple de Dieu a l'obligation de s’approprier ce spot vidéo diffusé, a-t-il renchéri, afin de permettre aux serviteurs de Dieu de ne pas faire de la vaccination contre la Covid-19, un sujet tabou et de ne pas déclarer impur ce que Dieu n’a pas déclaré comme tel (Actes 10-15). Pour l’amour de Dieu, a-t-il conclu, le COSERCO devant le seigneur et l’Etat, ne peut se taire.

A noter que, outre le spot, le COSERCO a organisé en son sein des activités de prière et de sensibilisation en février 2022 afin de stimuler la conviction des personnes à la vaccination. Avant cela une formation des formateurs a été organisée en décembre 2021 avec les techniciens du ministère de la santé afin de s’approprier les éléments de langage nécessaire à la sensibilisation pour la vaccination.