Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire/Mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges : Le Cnfe se forme aux processus d’identification des goulots d’étranglement


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 3 Mai 2018 modifié le 3 Mai 2018 - 19:38


Permettre aux membres du Comité national de facilitation des échanges (Cnfe) de Côte d’Ivoire de maîtriser les enjeux propres de l’Accord sur la facilitation des échanges (Afe) de l’Organisation mondiale du commerce (Omc). Puis, leur donner des rudiments d’anticipation au mieux, des obstacles prévisibles dans la mise en œuvre de l’Afe. De même que de développement des outils pour le suivi des mesures prévues et leur évaluation.

Tels sont les objectifs de l’atelier de renforcement des capacités portant sur : « l’analyse des processus d’identification des goulots d'étranglement et de simplification des procédures commerciales ».
Organisé par le projet Leadership in public financial management II (Lpfm II), financé par l’Agence américaine pour le développement international (Usaid), cette session de formation réunit du 2 au 4 mai à la station balnéaire de Grand-Bassam, l’ensemble des membres du Cnfe.

A la cérémonie d’ouverture le 2 mai, le directeur général du commerce extérieur, Kaladji Fadiga, a, au nom du ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba souhaité « la poursuite de l’aide du gouvernement américain, à la mise en œuvre de l’Afe. Et ce, conformément à leur engagement ». Kaladji Fadiga, par ailleurs président du Cnfe de Côte d’Ivoire a, en outre sollicité une participation active des membres du Cnfe à ce séminaire de formation.

Pour sa part, le directeur pays de Lpfm II, Félix Kouakou a souligné que cette formation des membres du Cnfe visant à les outiller pour une mise en œuvre optimale de l’Afe, se tient conformément à l’article 23 dudit accord.

Ainsi, le consultant commis pour cette session de formation de trois jours guidera les participants, à travers les solutions pour contourner les obstacles à la mise en œuvre de l’Afe. Puis, la définition d’une grille d’audit, des indicateurs de performance et de suivi des mesures. Et enfin, la méthodologie d’évaluation de l’impact des mesures sur l’économie des pays.