Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Idriss Déby : "tous les fondements de notre Nation sont gravement ébranlés"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Octobre 2019 modifié le 4 Octobre 2019 - 09:45



Idriss Déby : "tous les fondements de notre Nation sont gravement ébranlés". © Pr
Idriss Déby : "tous les fondements de notre Nation sont gravement ébranlés". © Pr
Le chef de l'Etat tchadien a estimé jeudi, lors de l'ouverture de la conférence des gouverneurs au Nord-Est du pays, que "tous les fondements de notre Nation sont gravement ébranlés par la multiplication des conflits sanglants, nourris par la haine de l’autre et l’intolérance entre les fils et filles d’une même Nation."

Idriss Déby a souligné que "cette situation préoccupante à plus d’un titre n’est pas dissociable des drames qui se jouent tout autour de notre pays où les foyers de tension à l’Est, à l’Ouest, au Nord et au Sud contaminent de manière insidieuse nos territoires."

Il a appelé les participants à "réfléchir sur les enjeux et les défis qui se présentent", notamment l’ordre public, la sécurité, la protection des personnes et des biens, l’optimisation des recettes et la rationalisation des dépenses, des thématiques qui "résument parfaitement les préoccupations de l’heure".

Le président de la République mise sur des échanges d’expériences entre gouverneurs et les différentes conférences thématiques programmées pour permettre de "mieux cerner les défis actuels et mesurer la responsabilité dans la sauvegarde de la paix sans laquelle aucune autre activité n’est envisageable."

"L’état d’urgence a permis de maintenir la paix et de dissuader"

Le président Déby a indiqué que "si l’état d’urgence a permis de maintenir la paix et de dissuader les entrepreneurs des conflits et de violence, nous ne pouvons pas dire que toutes nos attentes sont pleinement comblées. Nous devons aller au-delà des mesures de nature conjoncturelle."

Il a notamment appelé à "capitaliser les dividendes obtenus et à renforcer le dispositif mis en place pour nous permettre, dans un futur proche, de contenir ce phénomène qui nous cause tant de préjudices."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)