Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’Etat togolais cède 51% de TogoCom au consortium international « Agou Holding »


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Novembre 2019 modifié le 8 Novembre 2019 - 12:04


L’Etat togolais cède 51% de TogoCom au consortium international « Agou Holding ». © DR/Togo First
L’Etat togolais cède 51% de TogoCom au consortium international « Agou Holding ». © DR/Togo First
Lomé - On l’annonçait depuis un moment, maintenant c’est chose faite. La Holding public TogoCom (société née de la fusion des deux opérateurs de téléphonie, Togocel et Togo Télécom) a été privatisée.

L’Etat a cédé 51% de ses parts dans cette société, au Consortium « Agou Holding » qui a été retenu à l’issue d’un processus de sélection par appel d’offres international. Un protocole d’accords a été signé mercredi à Lomé entre le ministre de l’économie et des finances, Sani YAYA et le PDG du consortium Axian, Hassanein Hiridjee pour entériner la privatisation de TogoCom.

Selon les informations, l’opération de rachat des actions de l’Etat togolais dans la société TogoCom a coûté environ 100 milliards de FCFA à ce consortium qui regroupe Axian Group et Emerging Capital Partner (ECP).

Dans son plan de développement, « Agou Holding » prévoit d’investir près de 245 millions d’euros (160 milliards FCFA) sur les 7 prochaines années, dans les infrastructures de connectivité, de déploiement de la fibre optique et de la 5G, entre autres.

« Cette opération majeure marque une étape importante », en ligne avec les visions du gouvernement togolais, a déclaré Cina LAWSON, ministre de l'Economie numérique, des postes et des innovations technologiques. 

« Cet investissement conséquent va catalyser la transformation du pays et soutenir la croissance de notre économie », a laissé entendre de son côté Sani YAYA, le ministre de l’économie et des finances.

Présent dans l’Océan Indien où il se revendique premier opérateur télécom, Axian a notamment participé, récemment, au consortium ayant fait passer Tigo à Free, au Sénégal. Axian intervient également dans les domaines de l’immobilier, services financiers, énergie et innovation.

Quant à ECP, c’est l’histoire d’une présence qui se renforce de plus en plus au Togo. Le Fonds d’investissement panafricain détient Oragroup dont le Siège est à Lomé, et Eranove, qui construit la deuxième centrale électrique de Lomé.

Rappelons qu’avant la cérémonie de signature d’accord, le PDG du consortium Axian, Hassanein Hiridjee a été reçu en audience par le chef de l’Etat Faure GNASSINGBE. « Je remercie le Président de la République pour sa disponibilité et la confiance qu’il accorde au consortium Axian pour le développement et la transformation digitale que nous allons opérer dans le secteur de la télécommunication au Togo, à travers l’ambitieux projet de privatisation », a-t-il déclaré au sortir de l’entretien.

Hassanein Hiridjee a exprimé également sa reconnaissance au chef de l’Etat pour son soutien à ce partenariat public-privé, en phase avec les objectifs du Plan national de développement (PND, 2018-2022).