Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

N'Djamena : les canaux de drainage sont "des usines à paludisme"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Février 2019 modifié le 14 Février 2019 - 08:21



L'insalubrité à N'Djamena, au Tchad. © Alwihda Info
L'insalubrité à N'Djamena, au Tchad. © Alwihda Info
Une réunion de concertation entre le gouvernement et ses partenaires sur l'assainissement de la ville de N'Djamena s'est tenue ce mercredi 13 février au ministère de la Santé publique, afin de mettre en place une stratégie commune et intégrée pour l'hygiène et l'assainissement de la capitale. Cette stratégie doit permettre d'aboutir à un projet afin de lutter plus efficacement contre l'insalubrité, le paludisme et les autres maladies.

Le projet va prendre en compte la gestion des eaux stagnantes, la désinfectation de la ville, la construction des canaux de drainage.

"Par le passé, il y avait quelques projets qui construisaient des canaux par ci et par là, mais ce sont des usines à paludisme. Ce sont des canaux qui ne sont pas du tout bien formés, l'eau ne coule pas, c'est des réservoirs d'eau. Donc, on veut cette fois-ci, même si ça nous coute très cher, même si ça prend des années, commencer en tout cas quelque chose de solide, de durable, comme dans les autres pays du monde", a expliqué le maire de la commune de N'Djamena, Saleh Abdelaziz Damane.

La ministre de l'Aménagement du territoire, Achta Ahmat Birémé propose le recensement des action en cours pour mieux définir les nouvelles actions communes et intégrées. Un comité de pilotage sera mis en place très prochainement. 

Le ministre de la Santé publique, Aziz Mahamat Saleh entend présenter la feuille de route de la stratégie à la réunion mensuelle sur la santé en mars prochain.