Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Pahimi Padacké : "le Tchad est victime des luttes d’influence des puissances"


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 27 Mai 2022



Les leaders des organisations des femmes tchadiennes ont rencontré le premier ministre de transition Pahimi Padacké Albert ce 27 mai à la primature pour avoir des clarifications suite au report d’une activité prévue ce matin. A cet effet, plusieurs leaders des femmes ont pris part à ce rendez-vous notamment la ministre de la Femme Mme Amina Priscille Longoh.

Suite à cette rencontre, le premier ministre de transition Pahimi Padacké Albert a relevé que, cet appel est la preuve jamais démentie de l’attachement de la femme tchadienne aux valeurs de paix. De ce fait, si le gouvernement a malgré lui interdit cette manifestation pourtant salutaire, c’est en raison des risques sécuritaires consécutifs aux soupçons d’infiltration de terroristes dans la capitale, a-t-il révélé.

Pour lui, pendant que les forces de sécurité intérieure sont à pieds d’œuvre pour débusquer ces criminels, laisser se faire un rassemblement de plus de 10.000 femmes serait prendre un risque disproportionné pour leur sécurité.

Au sujet de l’agitation de certains milieux observée ces derniers temps, Pahimi Padacké Albert dit que le Tchad est victime des luttes d’influence des puissances, en raison de sa position géostratégique. « Ces minorités qui s’agitent en s’attaquant particulièrement pèle mêle à la France sont aussi épars, incohérents qu’inconsistants en exploitant les frustrations populaires », a-t-il soutenu.

Détails à suivre.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS