Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 1436 nouveaux professeurs bientôt déployés pour la rentrée des classes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Septembre 2019 modifié le 16 Septembre 2019 - 17:29



Des élèves composent un examen dans une salle de classe au Tchad. Illustration. © Alwihda Info
Des élèves composent un examen dans une salle de classe au Tchad. Illustration. © Alwihda Info
Le ministre de l'Education nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Choroma, a indiqué dimanche que "1436 professeurs sont sélectionnés et bénéficient d'une formation rapide à partir du 17 septembre 2019 avant d'être redéployés sur le terrain".

D'après lui "le gouvernement du Tchad s'est engagé en faveur de l'amélioration de la qualité du système éducatif à travers le recrutement pour la contractualisation de 3000 professeurs de sciences, mathématiques, physique-chimie, SVT pendant une période de deux ans afin de booster l'enseignement des sciences."

​A l'approche de la rentrée des classes, le ministre a précisé que "la formation de 4600 maitres communautaires pour une période de deux ans se poursuivra cette année avec le recrutement de 4500 autres."

"L'année qui commence est placée sous le signe du renforcement des apprentissages et de la promotion de l'éducation civique. Ce thème vise à mobiliser tous les acteurs autour de l'école afin de restaurer l'école tchadienne dans son rôle moteur des valeurs citoyennes de la cohésion sociale et du développement des apprentissages notamment en sciences pour un Tchad émergent à l'horizon 2030", a-t-il déclaré.

"L'application du bilinguisme intégral en commençant par les classes de CP1, 6ème, seconde et cela conformément aux textes en vigueur, sera renforcée dans sa mise en oeuvre avec la mise en place des différents textes d'application de la loi n° 16. Déjà, 30 cadres du ministère viennent de voir leurs capacités renforcées en arabe et en français", selon le ministre.

Des contrôles réguliers seront effectués dans les établissements, dans l'objectif de renforcer la réglementation, l'organisation et le fonctionnement.

Le ministre a invité les promoteurs des établissements privés à se conformer aux textes de la République. Il a appelé  les organisations des parents d'élèves et les comités de gestion à plus de cohésion dans la gestion des établissements scolaires, afin de favoriser une "gouvernance rapprochée".

Aboubakar Assidick Choroma a également estimé que "les ressources générées par les établissements publics doivent être gérées de manière transparente et rigoureuse et cela dans le seul intérêt de l'élève tchadien."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)