Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 153 présumés terroristes jugés par la cour criminelle


Alwihda Info | Par Mahamat Abdramane Ali Kitire - 23 Août 2019 modifié le 23 Août 2019 - 09:31



Illustration. Des gendarmes escortent un détenu au Tchad. © Alwihda Info
Illustration. Des gendarmes escortent un détenu au Tchad. © Alwihda Info
La session criminelle spéciale pour le jugement de présumés terroristes et éléments de Boko Haram, s'est ouverte mardi à la prison de Koro Toro, en présence du ministre de la Justice, garde des sceaux, Djimet Arabi.

153 détenus dont 11 mineurs, âgées de 17 à 45 ans, comparaissent au cours de cette session criminelle spéciale de Koro Toro, au Nord du Tchad. Ils sont accusés d'appartenance à des groupes terroristes en vue de déstabiliser les institutions de l'Etat.

Parmi les personnes jugées figurent les ex-combattants de l’Union de Forces de Résistance (UFR) qui ont été arrêtés en janvier 2019 au Nord du pays.

Les individus jugés bénéficient de quatre avocats.

Le ministre de la justice a assuré que les détenus bénéficient des droits et libertés et d'un jugement équitable.

Le président de la Cour criminelle, Maitre Nyona Tymothé a remercié le président de la République pour l'amnistie générale qu'il a récemment accordé aux détenus.

Il a évoque le cas des mineurs figurant parmi les 153 détenus et a estimé qu'ils doivent bénéficier d'une justice équitable, conformément au respecte des droits des mineurs.

Le verdict devrait être rendu ce vendredi 23 août.